Les Jeunes Actifs - le nouveau dynamisme de l’UMP

Les Jeunes actifs sont des adhérents à l'UMP ayant entre 20 et 50 ans. Présentation d'une jeune pousse de la droite locale, Olivier Taze, qui nous donne son avis sur son parti et l'engagement des jeunes au sein de la droite.

Qu’est ce que les Jeunes Actifs ?

O.T. :Les Jeunes Actifs regroupent tous les actifs sans limite d’age supérieur ou inférieur, adhérents ou non adhérents à l’U.M.P. Les Jeunes Actifs sont composés en majorité de trentenaires.
Les Jeunes Actifs se veulent un mélange social des jeunes français, partageant leurs différentes expériences et idées au cours d’Ateliers thématiques et de Réunions publiques.
Les Jeunes Actifs fêteront leur premier anniversaire d’existence à la fin du mois d’avril à Paris.

Quelles sont les relations avec les Jeunes Populaires ?

O.T. :Les Jeunes populaires regroupent principalement des étudiants, leur force réside dans la mobilisation d’étudiants dans les grandes villes françaises. Cette section est aussi importante que les Jeunes Actifs, les deux ont toute leur place au sein de l’U.M.P. Il n’y pas de concurrence mais une complémentarité car les Jeunes Actifs offrent une transition positive aux Jeunes Populaires.

Pourquoi créer un nouveau mouvement au sein de l’U.M.P ?

O.T. :Les Jeunes Actifs ne sont ni un mouvement, ni même un courant, ils représentant une section de Jeunes militants, adhérents, oubliés des partis politiques français, désirant s’exprimer et être entendu. Tout cela rentre dans la dynamique que Nicolas SARKOZY a posée depuis son accession à la Présidence de l’U.M.P et c’est ce que veulent suivre les Jeunes Actifs.
Dans les différents Ateliers que nous organisons sur des thèmes aussi divers que la Culture, le développement durable, la politique étrangère et la rupture, nous cherchons à faire participer chacun et chacune.

Où en sont les jeunes à l’UMP ?

O.T. : Les Jeunes Actifs ont du mal à trouver une place au niveau local, trop de combat interne pollue les possibilités. Je crois que les Jeunes Actifs prouveront qu’ils ont une juste place quand les Elus comprendront réellement le rôle prédominant.
Les Jeunes Actifs des Alpes Maritimes ont déjà des canaux de diffusions grâce aux nouvelles technologies, Internet : http://www.jeunesactifs06.org, mais aussi les emails et des clips vidéos promotionnels. La marée Jeunes Actifs est en marche...

Pourquoi avoir choisi la politique quand la majorité des Jeunes s’en désintéressent ?

O.T. :Je pense déjà qu’il faut avoir une certaine forme d’utopie pour faire de la politique car il faut croire en quelque chose qui n’est pas fait et qui n’est pas certaine mais que l’on souhaite se réaliser. Mais une fois ce rêve passé, il faut oser puis faire. L’action politique pourrait se résumer dans ce triptyque que je garde en mémoire. Dans la vie citoyenne, il faut connaître sa place et je souhaite faire partie de ceux qui font changer les choses. Me sentant profondément de droite, Nicolas SARKOZY m’a donné envie de m’inscrire à l’U.M.P. et de m’engager à fond dans le mouvement. Ma rencontre avec les acteurs politiques locaux n’est pas innocente à ma démarche...

Quelle est ton implication dans les Jeunes Actifs ?

O.T. :Après ma rencontre avec François GUEANT, lors d’un de mes déplacements à Paris, nous avons décidé de monter rapidement une structure locale Jeunes Actifs dans les Alpes Maritimes. Après quelques mois, la confiance du Député Maire de Cannes et l’aide de David LISNARD son suppléant, nous avons pu lancé en novembre dernier, la première structure locale à Cannes. Depuis nous développons des contacts avec les autres Actifs des départements voisins et des pays euro-mediterrannéens .

Comment vois tu l’avenir ?

O.T. :Je souhaite participer activement à la vie citoyenne locale et nationale. Il est nécessaire de montrer sur la durée sa volonté et sa persévérance. Les prochaines échéances seront un moyen de s’investir un peu plus...
Mais pour le moment, mon blog, http://www.olivier-taze.com, me permet d’exprimer mes idées et mes actions de manière directe. Le débat est essentiel en démocratie et un blog est un très bon moyen d’y parvenir.
Le dimanche matin, à la Maison du Mouvement à Cannes, j’assiste le Député Maire, Bernard BROCHAND, pour écouter les doléances des cannois, compte tenu de mes obligations professionnelles c’est un très bon moyen d’être au contact des citoyens et d’apprendre à coté du Député Maire. J’apporte aussi ma contribution à David LISNARD, 2e Adjoint de la Ville de Cannes et Député Suppléant.
L’U.M.P national m’a déjà confiance l’année dernière pour créer le blog de la caravane U.M.P (http://www.caravane-ump.org) et le blog de l’opération des 48h (http://www.48h-ump.org). Cette année, je partagerais sûrement mon temps sur d’autres opérations

As-tu des activités à part la politique ?

O.T. :Depuis peu je découvre la peinture et l’art en général grâce à l’association Ambre International.(www.ambre-international.com).
J’aime aussi les voyages à travers les grandes villes françaises et européennes afin de m’enrichir culturellement. Ces derniers mois, j’ai découvert Berlin pendant 3 jours...
J’apprécie également les moments de calme pour lire même si ils ne sont pas assez nombreux à mon goût.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message