Les niçois réagissent au mandat d’Emmanuel Macron

Depuis mai 2017, Emmanuel Macron est le huitième président de la Cinquième République. Entre crises, mouvement, engagement non tenus, scandale, les niçois expriment leurs avis sur le mandat du plus jeune président de la République.

“ On va surtout retenir les côtés négatifs qui ont été bien marqués “ exprime Lionel Martin, 38 ans. Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron n’a pas été épargné par les scandales, les situations compliquées ou encore des sorties médiatiques maladroites. On pense à l’affaire Benalla, l’agent de sécurité qui s’est montré violent contre des manifestants, les gilets jaunes qui ont protesté contre l’augmentation des prix des hydrocarbures et plus récemment la pandémie mondiale qui a beaucoup impacté les décisions gouvernementales.
“ Je pense qu’il est arrivé dans une mauvaise période. Il y avait beaucoup de promesses à ses débuts “ explique Lisa Meunier, 33 ans. Le président de la République a effectivement dû s’adapter à des situations de crise.
Il a pris des décisions discutables pour Antoine Marino, 25 ans : “ Le problème ne vient pas de sa politique, ça vient des choix faits par le gouvernement dans certains cas. Pour la Covid, même si c’était nouveau, les différents protocoles, les pass sanitaires, les levées des restrictions, etc. À chaque fois, on ne comprenait pas pourquoi il faisait ça. “

Beaucoup critiqué sur ces décisions, Emmanuel Macron est tout de même soutenu par un grand nombre de Français. Il figure en tête des sondages avec 24,5 %, alors qu’il n’a toujours pas officialisé sa candidature. “ Il fait ce qu’il peut, il essaie, mais tout le monde lui tombe dessus. Je trouve que sa démarche est sincère et qu’il essaie d’être au plus proche des Français “ développe Alexandre Martinez, 28 ans. Le Chef de l’Etat a en effet fait passer des messages et est allé à la rencontre des français avec son tour de France en 2021, ou encore la vidéo avec les youtubeurs McfLy et Carlito afin de communiquer avec les français et surtout avec la jeunesse française. “ C’est du pipeau tout ça, il veut juste se donner une image afin de préserver son poste. Nous l’avons déjà vu son vrai visage quand il dit qu’il va emmerder les non-vaccinés. Ce que je retiens de son mandat, c’est que c’est un guignol qui ne prend pas ses responsabilités “ clame Sébastien Jaeck, 40 ans, assis sur un banc de la coulée verte.

Les niçois ont dressé un bilan mitigé de son premier mandat en mettant en avant la période actuelle, compliquée à gérer. La présidentielle lancée, l’actuel Chef de l’Etat n’a pas encore officialisé sa candidature alors qu’il a déjà les 500 parrainages. Selon plusieurs sources, le président aurait dû tenir une conférence pour annoncer sa candidature. Elle a été repoussée à cause des tensions entre l’Ukraine et la Russie. Il a jusqu’au 10 avril pour se présenter.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire