Municipales 2020 : la France Audacieuse donne son imprimatur aux candidats "audacieux"

A défaut de s'être transformé en parti , le mouvement que l'on pourrait dénommer " la droite territoriale " ne s'empêche pas d'avoir un rôle politique. Et quoi de mieux que de mettre son chapeau sur le tête des candidats aux municipales en 2020 ? Mais quel est le profil demandé pour recevoir l'onction ? Le voici : être libre, indépendant et rassembleur, engagé pour une droite des territoires moderne, réformatrice, écologique et audacieuse, avoir un engagement politique qui privilégie avant tout l’intérêt de la ville. S'ils répondent à ces conditions , les Maires sortants ainsi que les nouveaux candidats peuvent obtenir le Label "La France Audacieuse". Au delà du côté vaguement " guide Michelin" , n'y a-t-il pas superposition avec le soutien ( le terme investiture n'est plus à la mode) que la Commission LR présidée par Eric Ciotti a délibéré pour beaucoup des candidats qui figurent dans la liste présentée ? Auront-ils - au moins dans la large majorité des cas- une double appartenance ?

Dans les Alpes-Maritimes, ont ainsi été investis : Louis Nègre à Cagnes-sur-Mer, Charles Scibetta à Carros, Jean-Paul David à Guillaumes, Jean-Bernard Mion à La Colle-sur-Loup, Christian Estrosi à Nice, Joseph Segura à Saint-Laurent-du-Var et Catherine Le Lan à Vence, soit autant de maires sortants.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message