Municipales 2020 : la révolution environnementale de Christian Estrosi

Lors de son premier meeting de campagne , le 19 janvier, Christian Estrosi avait usé la "dynamite" en annonçant la démolition du TNN et d'Acropolis, ce qui avait provoqué une réaction (verbalement) violente de ses concurrents , tous contraires à cette proposition et tous soutiens inconditionnés du maintien de ce deux édifices devenus l'équivalent du Colisée à Rome ou de la Tour d'Eiffel à Paris ! Et pourtant... Le dossier "environnemental" que Christian Estrosi a présenté - sur la Colline du Château , hier aura le même effet ? Si les objectifs et mesures peuvent être indifféremment catalogués comme " riches et variés" ou "la liste des courses pour le supermarché" , il ne reste pas moins vrai l'ensemble présente une cohérence appréciable. On doit constater que le choix est fait dans la direction dans une ville "écologique" , ce qui est dans l'air du temps mais , ensuite , il faut passer des belles intentions aux actes concrets ou, si l'on veut, de la poésie à la prose. Et avoir le courage de toucher quelques habitudes et la la volonté de nuire à certains intérêts... Bref, on ne sera pas comme à Copenhague ni Amsterdam , capitales reconnues et enviées de l'éco-mobilité , mais

Inspiré par le professeur Richard Chemia , président-fondateur du Centre de Découverte Mer et Montagne,* auquel Christian Estrosi, lors de sa visite à cette association, avait demandé de lui faire part de ses préconisations sur les principaux enjeux environnementaux . Ce rapport -qui s’inscrit dans le Plan Climat-Air-Energie -a pour objectif la construction d’un projet écologique , "réaliste, cohérent" -a souligné Christian Estrosi pendant la présentation, : "Pour que Nice continue d’être la ville verte de la Méditerranée, nous devons continuer de prendre toute notre part pour nous adapter face aux enjeux climatiques. Nous ne sommes plus dans la transition climatique mais dans l’urgence. Ces préconisations et ces propositions vont dans ce sens."

Axe 1 : Le plan de sécurité climatique : Ce plan permettra de mieux faire face aux épisodes méditerranéens (sécheresses/ canicules/ inondations) :

1. Créer une agence des risques naturels pour diffuser les bonnes pratiques et aider les niçois (y compris par des prêts à taux limité) à faire face aux nouveaux risques.
2. Perméabiliser les sols en multipliant les espaces de nature. Objectif : 11 000 m2 de 2020 à 2023. Depuis 2008, 35 hectares ont été créé, avec notamment 16 nouveaux parcs et jardins. Nous allons faire 50 hectares supplémentaires (Coulée verte de l’ouest, Saint Jean d’Angély, Paillon Acte 2…).
3. Créer des jardins partagés dans tous les quartiers. Objectif : 20 d’ici 2026
4. Créer de nouvelles zones ombragées dans les espaces publics.
5. S’engager à planter un arbre par habitant (aujourd’hui. 1 pour 5 hab. - 67158 arbres plantés). Nous allons les multiplier par 5 pour atteindre 342 000 arbres.

Ce plan est également une réponse face au défi alimentaire :

1. Création d’un label de produits locaux : « Nice terre de chez nous »
2. Généralisation des menus végétariens chaque jour
3. Aider les agriculteurs dans l’acquisition de foncier et le développement de circuits courts, avec des lieux de production et vente à proximité des habitations.

Il permettra également de faire face au défi énergétique :

1. Réduire la place de la publicité en ville et interdire leur usage la nuit.
2. Création d’une aide au bilan énergétique, afin d’accompagner le montage des dossiers logement individuel.
3. Développement des énergies renouvelables, dont les panneaux photovoltaïques sur la voie Mathis et dans toutes les zones où cela est réalisable.
4. Doubler le nombre de bornes de recharges électriques. Passer de 300 à 600 d’ici la fin du mandat.
5. Vos déchets servent déjà à produire de l’électricité et à chauffer 11 000 logements. Grâce à la requalification de l’UVE, nous pourrons étendre le dispositif de réseau de chaleur jusqu’à Saint Jean d’Angely.

Axe 2 : Faire de nos écoles des havres de paix avec objectifs de les protéger et d’en faire des lieux de bien-être.
1. Développer de vrais espaces de nature à l’intérieur des écoles (programme pilote de perméabilisation des cours d’écoles : Ecole Marcel Pagnol à l’Ariane.)
2. Apaiser les abords des écoles en développant les espaces verts et créer des zones de circulation apaisée.
3. Développer des potagers animés par les papys et mamys trafics. Objectif : 10 potagers d’ici 2026.
4. Renforcer la lutte contre le gaspillage avec un plan d’éducation
5. Doter les écoles et les AnimaNice de composteurs pour les déchets de la cantine et pour ceux des parents.

Axe 3 : L’engagement citoyen avec l’objectif est de favoriser l’information et surtout réc mpenser tous ceux qui font des bonnes actions au quotidien.

1. Mise en place d’un dispositif incitatif pour les actions écoresponsables
citoyennes
2. Identifier des lieux de compostages collectifs dans les espaces publics, les
jardins publics, et particulièrement en pied d’immeubles collectifs
3. Développer le tri par le geste et par la qualité des contenants (enterrés, semi-enterrés, bois)
4. Nomination d’un référent environnement par quartier.
5. Renforcement des effectifs de la brigade de protection de l’environnement et de la lutte contre les incivilités (LAC)
6. Développement des actions d’économie sociale et solidaire, par exemple avec les projets de recycleries à l’Ariane et en centre-ville, en plus de celle déjà existante à l’Ouest.

Axe 4 : La mobilité et le plan vélo

Dès 2009, la mis en place le service Vélo bleu (175 stations, 1750 vélos) est désormais complété depuis quelques jours par une nouvelle offre de 200 vélos électriques. Le nouveau réseau de transports bâti autour des deux nouvelles lignes* de tramway nous permet désormais de déployer de nouvelles mesures.

1. Objectif : passer la part modale vélo à 10% d’ici 2024 (la LOM prévoit 9%)
2. Développer les axes Nord-Sud avec un maillage cyclable cohérent et continu de 150 km : de la gare Thiers à la Promenade des Anglais, de Cimiez à la Promenade du Paillon, de Saint Sylvestre à la Promenade des Anglais, du Ray au centre-ville.
3. Création d’une Maison du vélo en lien avec les associations et d’un interlocuteur unique de la ville sur ces questions.
4. Renforcement des tricycles électriques pour atteindre 150 d’ici 2026.
5. Développement de petits ateliers urbains dotés de matériels de réparation.
6. Création de bornes de recharges électriques de vélo, notamment sur les trames vertes, avec pour objectif 1 point de recharge tous les 10 km, soit 15 points de recharge.
7. Créer trois pôles de dégroupages logistiques en périphérie avec des espaces de proximité, pour limiter les poids lourds en ville (logistique du dernier kilomètre)
8. Remplacer 100% du parc de bus en véhicules à énergie propre d’ici 2026
9. Développer les moyens mécanisés de la propreté, y compris les véhicules, en 100% énergie propre

Axe 5 : la qualité de notre environnement afin d’améliorer notre cadre de vie,.

1. Promenade des Anglais totalement piétonnisée un dimanche par mois.
2. Création d’une unité de traitement et de valorisation des déchets verts.
3. Inciter les particuliers au recyclage de déchets verts par l’acquisition de broyeurs électriques à domicile
4. Développement des radars anti-bruit. Objectif : 1 par quartier.
5. Eco-labelliser tous nos évènements culturels, sportifs, évènementiels
6. Signer la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens ».
L’ensemble de ces mesures vont nettement contribuer à améliorer la qualité de l’air, suivi de près par une nouvelle équipe « Air et Bruit », intégrant des personnels du CHU de Nice, de l’ARS, et d’AtmoSud.

Enfin, Christian Estrosi sollicite le gouvernement sur deux demandes depuis plusieurs années , " ce sont deux préalables indispensables si nous voulons dévier les flux de poids-lourds en transit à l’extérieur du centre-ville." :

Ø le déclassement de la Promenade des Anglais des routes à grande circulation,
Ø la suppression du péage de Saint Isidore.

* et futur Monsieur Environnement au sein du Conseil Municipal puisqu’il figurera sur la liste Estrosi aux élections du 15 et 22 mars

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message