Municipales 2020 : Le projet Estrosi au palais des expositions ? De l’impréparation au plagiat (pour la liste Nice au coeur )

On avait été des pronostiqueurs faciles en prévoyant une fière critique des opposants au projet de la construction d'un Palais de la culture et du Sport en lieu et place de l'actuel Palais des Expositions. Elles n'ont pas attendu beaucoup de temps pour se manifester...Voici celle de la liste Nice au coeur.

Les réajustements opérés par Christian Estrosi, moins de trois semaines après l’annonce de son projet de coulée verte 2, démontrent l’impréparation la plus totale avec laquelle il a annoncé ce projet et m’amène à réagir sur trois points.

D’abord, l’idée de construire dans le palais des expositions et une salle de théâtre d’une capacité de 1 000 places démontre que le transfert du TNN vers l’église des Franciscains ne peut être qu’une option transitoire tant la perte de capacité est forte et menace à terme le statut de notre Centre Dramatique National. Nous avions donc raison sur ce point.

Par ailleurs, la salle de concert programmée sera d’une capacité nettement inférieure à l’actuelle salle Apollon et ne sera, au mieux, qu’un palais des sports au rabais, plus sûrement une salle Leyrit « améliorée », sans comparaison aucune avec le palais des Victoires à Cannes ou le palais des Sports d’Antibes.

Enfin, le musée du Carnaval proposé par Christian Estrosi, c’est une promesse que ce dernier a faite depuis 12 ans et qui devait voir le jour à la halle Spada. Lors de la conférence de presse du 23 janvier dernier sur le contre projet, nous avions proposé de déménager ce musée du Carnaval et ses ateliers dans le palais des Expositions et, de faire financer une partie du projet par la vente du foncier de la halle Spada et des ateliers de la rue Richelmi. C’est point par point ce que développe aujourd’hui le candidat Estrosi.

Patrick ALLEMAND

Partager

Laisser un commentaire