Municipales 2020 : Nice au coeur propose une ville " plus verte que le vert"

Candidat pour la troisième fois à la magistrature citadine , historique opposant en chef du maire sortant, Patrick Allemand , accompagné par ses colistier Xavier Garcia et Christine Dorejo (PS) et Nicolas Delaire (UDE) , a donné le coup d'envoi de sa campagne électorale qui prévoit quatre axes thématiques. ' C'est le moment de présenter sa vision de la ville , de décliner la stratégie d'accompagnement, de fixer les objectifs , les priorité et les actions et moyens pour y parvenir"- dit Patrick Allemand qui, en prenant en compte l'analyse de la situation actuelle , définie "catastrophique" , ne peux que porter à une conclusion claire : "Il y a des décisions à prendre d'ordre territorial. Si nous ne le faisons pas, la ville va continuer son développement anarchique.".

En cohérence à ces principes, le candidat de Nice au coeur , dans la foulée du tout-écologie à la mode , a ouvert le livre des propositions sur le thème "Nice durable " autour des deux mesures phare:un plan global de rénovation énergétique des écoles et un plan ayant pour objectif le "Zéro déchets".

Le premier "ce sera le véritable chantier de ce début de siècle", souligne Patrick Allemand. Les chiffres le confirment, 154 écoles, de 300 à 400 mille mq de surface , un budget estimé à 300 millions d’euros.

19 autres propositions , diverses et détaillées , complètent ce dossier : il est question principalement de modernisation énergétique sous toutes les formes possibles ( que 8% de la consommation est issue de l’énergie solaire) , de sanctuarisation des terres agricoles et de projets alimentaires ( que 2% d’autonomie alimentaire), et même de réduire le nombre de rats !!!

Concernant le le projet "zéro déchets" , 31 propositions - certaines novatrices , d’autres des simples corrections de "bad practices" montrent l’étendue et la profondeur de ce dossier. Elles tournent autour de la mise en application du compostage collectif et familier et surtout d’une révolution en terme de mentalités pour arriver à une société de "eco -citoyens" sensibles au bien commun.

Conclusion de cette "bible verte" ? Le sujet est de toute évidence fondamental et ne peut qu’être au centre de la réflexion par celui qui se propose de jouer un rôle important dans la magistrature de la cité.

Par ailleurs, si les 21+31 propositions de Nice au coeur font un peu "liste pour le supermarché" , elles montrent aussi que l’argument a été débattu en profondeur.

Ce sera aux électeurs de l’apprécier à sa juste mesure.

Partager

Laisser un commentaire