MunicipalesNice : Benoît Kandel (Nice pour tous) a reçu le soutien de Nicolas Dupont-Aignan

Hier soir, au Palace, le candidat Nice pour tous, Benoît Kandel accompagné par Bruno North, président du parti des indépendants et des paysans ainsi que du leader de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a lancé son sprint final.

À l’étage du Palace, les journalistes locaux étaient conviés pour une conférence de presse rappelant le programme, insistant sur sa « volonté d’aller jusqu’au bout ».

Avant le meeting qui a suivi, les trois hommes politiques du jour ont rappelé leur ambition pour ces municipales. « Ma venue est très importante. À Nice, l’élection a une dimension politique forte. Le maire de Nice est le candidat d’En Marche. Je ne vois pas comment les Niçois vont pouvoir voter pour le parti du Président, qui a massacré les pensions de retraite et qui ne lutte pas contre la délinquance. Il trompe les gens, et les républicains de Nice doivent voter pour Benoît Kandel » assène Nicolas Dupont-Aignan.

Le leader de Debout la France soutient l’ex-premier adjoint au maire. Sa liste, emmenée à la base par Jean-Marc Chipot, chef de file du mouvement à Nice, s’est rassemblée autour du candidat Nice pour tous.

« Je suis la seule liste de droite à Nice »

Après, la non-candidature du député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, à Nice, et le rapprochement du maire sortant avec En Marche , Benoît Kandel, il semble offrir, la seule solution pour la droite. En tout cas, c’est ce qu’il veut incarner.
Une partie de l’échiquier politique local qui semble convenir à merveille aux épaules de l’ancien adjoint au maire.

« Je suis très content de soutenir Benoît Kandel parce que quand je lis son programme c’est tout ce que j’ai fait dans ma ville. C’est la proximité, le bon sens et la bonne gestion, ce n’est pas la folie des grandeurs. Nice est une trop belle ville pour tomber dans la folie des grandeurs. La ville a besoin de bon sens, d’intégrité, de cohérence et j’ai appris à connaitre Benoît, qui représente totalement ces valeurs » a répété Nicolas Dupont-Aignan.

Un soutien de poids pour celui qui veut atteindre le second tour. Aux dernières élections, il était sur la liste d’Olivier Bettati qui avait atteint les 10%.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Vianney Masse

Laisser un commentaire