Municipales ( second tour) : Philippe Vardon (RN) repart à l’attaque

Dès l'annonce de l'organisation du Second tour des élections municipales le 28 juin, Philippe Vardon n'a pas tergiversé et il est rentré en campagne avec son style entier. ( voir ci-dessus). En fait, pendant le confinement, n'avait pas joué le matamore , bien au contraire : le marquage individuel sur Christian Estrosi n'a jamais cessé ! Si l'écharpe du maire ne sera pas pour lui, il se doit de se placer à la deuxième place de la triangulaire ( le troisième étant l'écologiste Jean-Marc Governatori) pour assumer le rôle d'opposant en chef du Maire de Nice.

Je rappelle que lors du 1er tour, 71% des électeurs niçois ne sont pas allés voter, et que parmi ceux s’étant exprimés 53% n’ont pas voté pour Christian Estrosi. Ce sont tous ceux-là que j’appelle à exprimer clairement leur refus de la politique menée localement par Christian Estrosi et leur rejet de la politique menée nationalement par ses alliés macronistes en votant massivement pour la liste que je conduis.

Alors que pendant le confinement notre ville a connu de trop nombreuses agressions de policiers, pompiers et secours ; alors que l’affirmation des islamistes a franchi un nouveau cap avec la diffusion de l’appel à la prière pendant 15 jours quartier Roquebillière, depuis une mosquée hébergée dans des locaux de la Ville par la municipalité Estrosi ; alors que la chasse aux automobilistes menée par le maire actuel s’est encore accentuée avec l’aménagement de pistes cyclables en dépit de tout bon sens ; les Niçois doivent se saisir de cette élection pour se faire entendre et sanctionner Christian Estrosi.

Philippe Vardon
Candidat à la mairie de Nice soutenu par le RN et la Droite Populaire
Vice-président du groupe RN au Conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur

Partager

Laisser un commentaire