MunicipalesNice : la liste ViVA ! a dévoilé ses propositions sur l’écologie

La conception de l’écologie pour ViVA ! c’est faire face à trois urgences qui sont liées : l’urgence climatique, l’urgence sociale et l’urgence démocratique

Robert Injey , numéro 2 de cette liste, n’y va pas par quatre chemins pour lancer quelques flèches : "A l’heure où ceux qui, pendant douze ans, ont bétonné la ville et validé les projets les plus polluants osent se parer d’écologie, à l’heure où ceux qui prétendent détenir le monopole de l’écologie s’allient à des personnages sans scrupule et voudraient nous faire croire que la défense de l’environnement est compatible avec le système néo-libéral, des voix s’élèvent pour dire où se trouve la défense authentique de l’écologie politique."

Les principales propositions de la liste ViVA ! :

Mettre en place la gratuité des transports publics pour toutes et tous.
Faire de la réduction de la pollution de l’air une priorité
Prolonger le tramway jusqu’à l’Ariane et la Trinité
Améliorer le maillage, la fréquence et l’amplitude horaire de tous les transports en commun
Construire 340 km de pistes cyclables.
Faire de Nice une ville marchable.
Refonder la logistique du dernier kilomètre : réorganiser complètement les livraisons pour réduire la pollution et la circulation des camions et véhicules utilitaires
Suspendre les constructions dans la plaine du Var.
Créer une régie agricole et acquérir 93 ha pour approvisionner les cantines en bio local.
Lutter contre le gaspillage alimentaire et mettre en place une véritable filière de compostage
Tendre vers l’autonomie et la modération énergétique de l’éclairage et des bâtiments publics.
Suspendre l’extension de l’aéroport et proposer un référendum pour que ce soit la population qui décide.
Arrêter la politique de développement économique basée sur le sur tourisme
Donner la priorité à la réhabilitation thermique des logements sociaux
Privilégier les ressources renouvelables
Améliorer la prévention, le recyclage et le tri des déchets
Réduire autant que possible l’incinération des déchets et tout faire pour en sortir le plus tôt possible
Transformer les quartiers de Nice en éco-quartiers de services de proximité
Mettre aux normes toutes les stations d’épuration
Créer deux aires marines protégées entre au Cap de Nice et sur la Promenade des Anglais
Développer des parcs canins et des aires de libre ébats de proximité
Sanctuariser tous les arbres en ville et perméabiliser les sols
Privilégier la plantation d’espèces locales peu consommatrice d’eau, les feuillus pour limiter les îlots de chaleurs ainsi que les arbres fruitiers.
Développer la biodiversité en ville et instaurer un plan de lutte contre les souffrances animales.

Partager

Laisser un commentaire