MunicipalesNice : Patrick Allemand ( Nice au coeur) joue son va-tout

A une semaine du vote ( le premier tour se tiendra le 15 mars) - l'équivalent du dernier kilomètre de la marathon- Patrick Allemand place son sprint pour rester en course pour le deuxième tour - s'il y aura- ou pour une place honorable dans la compétition interne à la gauche divisée en trois liste : arriver dernier ce serait plu qu'échec ! Alors , jouant le tout pour le tout, le chef de la liste Nice au coeur a réuni ses soutiens dans un salon du Palas Acropolis , un symbole pour lui qui le veut défendre de la furie destructrice de qui veut le raser au sol. Son éventuelle absence au Conseil municipal qui sera prochainement élu sera préjudiciable à une opposition raisonnée , une voix de gauche loin de la radicalité anti-système de certains et de la science infuse d'autres Entre 4 et 400 fidèles sont venu l'écouter malgré le contexte pas trop favorable au rassemblement.

La conférence a commencée par l’exposition des quatre thématiques et de plus des 150 propositions du programme de Patrick Allemand et ses colistiers.

Françoise Assus-Juttner ( numéro 2 de la liste) a parlé de Nice Durable dont on retiendra la proposition "d’un plan énergétique ( solaire) pour les bâtiments publics".

Xavier Garcia ( secrétaire du Parti Socialiste qui soutien cette candidature) relateur du volet de Nice Fluide est revenu sur le "grand plan vélo avec des pistes cyclables sécurisées et surtout cohérentes".

Christine Dorejo , en charge de celui "solidaire" n’a pas manqué de fougue pour rappler le manque " de logements pour tous avec la nécessité de la construction de 7000 logements sociaux- dont 1000 pour les étudiants- sur la durée du mandat.

Enfin, Michèle Viale a mis en évidence que le développement économique doit s’affranchir de la dépendance du secteur du tourisme et créer les structures appropriées et l’organisation sociale pour cet objectif.

Dans son intervention Patrick Allemand a repris les axes forts du projet de Nice au coeur, dont ao vait déjà connaissance lors des divers meeting thématiques. On en reprendra les principaux : extension de la ligne 1 du tramway à l’Ariane et à La Trinité, re renoncement de l’extension de l’aeroport, le maintien en situ du TNN et du Palais de l’Acropolis, la transformation du Palais d’Exposition en Palais de la Culture ( Musée du Carnaval et autres) , le Palais des Sport à l’ouest, là ils se trouvent tous les autres équipements sportifs, la cité du street art à l’Ariane pour relancer le quartier.

Tout ça on le connaissait et ça avait déjà dit.

Mais la partie qui a donné un sens au titre des propos exprimés par Patrick Allemand - changer la ville, changer la vie- était une autre : Nice a accueilli - il a dit- les Juifs dès 1406, les Anglais en XVIIIè siècle, les Arméniens en 1917, les Italiens au temps du fascisme, les maghrébins et ressortissants de l’Afrique noire après la décolonisation et bien d’autres en provenance des divers pays du monde.

Et bien, pour lui " dans cette salle, je ne vois que des Niçoises et des Niçois, aimant leur ville et fiers d’être Niçoises et Niçois. Elle est la l’énergie de Nice".

Et terminer avec un appel : " Voilà notre projet, Voilà comment nous concevons l’avenir de Nice"."

Partager

Laisser un commentaire