Nouveaux projets et changement de programme du Carnaval : Ce qu’il faut retenir du Conseil municipal

Lors du Conseil municipal qui s'est déroulé le 7 octobre, de nouveaux projets ont été adoptés, concernant l'éducation, la santé, l'écologie, la culture, le sport, ou encore le domaine social. Des nouveautés qui concernent le carnaval de Nice ont aussi été apportées.

Santé

Des études vont être réalisées pour implanter deux Maisons de Santé Pluriprofessionnelles et Maison Sport Santé, portées par la ville de Nice.
Les détails n’ont pas été dévoilés.

Education

La ville va financer le projet Nice 100 % Culture à l’Ecole. Cela apportera de la culture aux enfants.
4700 élèves sont concernés, et 192 classes. 29 artistes niçois y contribueront.
Il faudra prévisionnellement 5 ans pour atteindre les 100 %.
L’opération Musique pour tous favorisera la pratique d’un instrument de musique, dès la classe de CP.

Cinéma

Le conseiller municipal Henri Jean Servat a présenté un projet culturel, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière et Amazon Prime Vidéo.
Il s’agit d’une convention pour la création d’un programme de mentorat d’écriture de scénarios de longs métrages.

Amazon Prime finance intégralement le budget de 156 000 euros.

Ce programme se déroulera aux studios de la Victorine de Nice.

Le RN s’est abstenu lors du vote, ce qui a déclenché une incompréhension du maire et de très vives tensions. Il a prétendu que les élus n’avaient aucune raison, et qu’« ils ne savaient pas eux-mêmes » pourquoi ils s’abstenaient.
Philippe Vardon a alors rétorqué qu’ils s’expliqueraient si leurs micros étaient allumés. Une nouvelle dispute a alors éclaté entre les deux politiciens, qui a dynamisé le conseil à l’heure du déjeuner. Le conseiller municipal, métropolitain et régional a reproché à Christian Estrosi de ne pas respecter l’esprit du débat. Ce dernier a accusé M. Vardon d’être quelqu’un de « violent ».

Sport

Des subventions et aides indirectes vont être attribuées à divers organismes sportifs. Les athlètes de haut niveau, licenciés au sein d’associations sportives niçoises, vont bénéficier de bourses financières.
Trois associations sont concernées.

Divers organismes relevant de l’événementiel sportif vont aussi bénéficier de ces subventions et aides indirectes, d’un montant collossal.

Carnaval

Les modalités d’organisation de l’édition 2022 du Carnaval ont été mises sur la table.
A cette occasion, M. Vardon (RN) a rappelé l’origine du carnaval familial et gratuit, qu’il a connu dans son enfance. Il est aujourd’hui devenu payant, sauf pour les personnes intégralement déguisées. (Si vous trouvez un costume gratuit, faites-nous signe !)
Le RN se positionne contre la privatisation du carnaval, retiré des rues et des niçois au profit des touristes. Une conseillère municipale qui porte cette délibération rétorque que les fameuses barrières qui cachent la vue des chars sont demandées par la préfecture et le ministère de l’Intérieur pour sécuriser le périmètre.

Passons aux réjouissances.

Christian Estrosi a annoncé que l’ouverture du prochain carnaval se ferait avec un corso entier gratuit, pour tous les niçois. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront gratuites.
Il promet que les habitants auront l’opportunité de participer davantage que les années précédentes.

Les chars seront exposés dehors, et ne rentreront pas dans les garages après chaque corso. Libre à chacun de les prendre en photo à ce moment-là.

Ce n’est pas tout. La véritable nouveauté est une initiative de Graig Monetti. Il s’agit d’un nouveau carnaval porté par les étudiants. On a hâte d’en savoir plus, car il manque de précision.

Comme deux carnavals ne suffisent pas, le Queernaval organisé par la communauté LGBT fera son retour. Il se déroulera autour de la Place Masséna.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire