Régionales en PACA : des membres de LR tentent de faire radier Thierry Mariani (RN) des listes électorales

"C'est quand le jeu devient dur que les durs commencent à jouer", dit le proverbe. Alors que Renaud Muselier et Thierry Mariani sont au coude à coude dans les sondages, l’ambiance se tend à l’approche du premier tour des Régionales en PACA.

Des membres de LR ont déposé une requête à Avignon pour faire radier des listes électorales le chef de file du RN, ex Sarkozyste, aux régionales en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, estimant qu’il n’avait pas de « domicile réel » dans la ville, a-t-on appris mercredi auprès de leur avocat.

Cette requête a été déposée mardi devant le tribunal judiciaire d’Avignon selon une procédure « d’urgence absolue » par cinq habitants d’Avignon, dont le conseiller régional LR Michel Bissière et deux membres du comité du parti dans la première circonscription du Vaucluse, a précisé Me Xavier Cachard.

Pour ses opposants, le domicile réel de la tête de liste Mariani se situe dans le XVIIe arrondissement de Paris. Ils relèvent également que le candidat RN ne peut pas figurer en 2021 « pour la deuxième fois sans interruption au rôle des contributions directes » de la commune d’Avignon puisque son contrat de location a été enregistré le 20 janvier 2021 et ne peut donc être inscrit sur les listes électorales.

"J’ai une attestation des impôts et je suis inscrit aux rôles de contributions. Je rappelle que l’année dernière, j’ai été candidat aux élections municipales d’Avignon, si je ne remplissais pas les critères, je n’aurais pas pu me présenter. Je suis parfaitement en règle, je ne vois pas pourquoi je serais inquiet", a réagi Thierry Mariani.

Le tribunal pourrait examiner cette demande dans les prochains jours, selon Me Cachard, mais en cas de recours, une éventuelle radiation ne pourrait intervenir qu’après les élections des 20 et 27 juin.

Partager

Laisser un commentaire