Régionales : les candidats ont tiré leurs cartouches lors d’un premier débat public

Un premier débat des élections régionales a été organisé dans les locaux de Sciences Politiques à Aix-en-Provence ce mercredi. Il opposait cinq des neufs candidats du premier tour, dont Thierry Mariani et Renaud Muselier qui enfin on pu se répondre en face à face, après les échanges assez vifs par médias interposés.

Les candidats LR et RN étaient opposés également à Jean-Laurent Felizia, chef de file EELV, PS, PCF et Génération.s. Face à lui, celui qui a refusé de rallier sa liste, qu’il juge trop à gauche, l’autre écologiste de cette campagne, Jean-Marc Governatori pour Cap Écologie. Etait également présent également Noël Chuisano représentant de Debout la France.

Tout au long des 90 minutes d’échange, les candidats ont exposé les grandes lignes de leurs programmes et s’expriment sur les thématiques qui préoccupent les habitants de la région.

Délinquance, immigration, chômage et environnement, voici les sujets où les candidats étaient très attendus. Les transports et leur gratuité, le désenclavement du territoire ont été aussi au coeur des échanges.

Avec ce premier débat, les candidats se devaient aussi de convaincre les citoyens de se déplacer et d’aller voter.

En 2015, lors du premier tour des élections régionales, 48,1% des électeurs s’étaient abstenus. Au second tour, le taux d’abstention était encore de 39,7%.

Le candidat RN Thierry Mariani vire en tête au premier tour avec 41% des voix devant le LR Renaud Muselier (34%), et est donné vainqueur au second tour "dans tous les cas de figure", selon le sondage Ipsos Sopra Steria.

Partager

Laisser un commentaire