Régionales : LREM renonce à présenter une liste et apporte son soutien à celle de Renaud Muselier

Il n'y avait de pronostique plus facile : comme prévu, la candidate LREM Sophie Cluzel a jeté l'éponge avant de commencer le combat.

"J’apporte mon soutien à la liste que conduit Renaud Muselier", écrit la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées dans un communiqué diffusé hier en fin d’après-midi. Le président sortant LR de la Région avait inclus certains marcheurs sur ses listes déposées ce mercredi.

S’il n’y a pas eu de surprise, il faut dire qu’il était temps que ce feuilleton (un psychodrame ou un sketch suivant les points de vue) se termine. "Il a su entendre nos préoccupations et su bâtir une liste de rassemblement, autour de compétences régionales où nos valeurs sont représentées", a ainsi motivée cette décision Sophie Cluzel qui doit être soulagée de sortir d’une campagne électorale décidément laborieuse pour elle, marquée en quelques semaines par deux entrées et deux sorties.

L’occasion fait le larron, dit le dicton populaire

Et voilà donc Eric Ciotti prendre le bazooka et tirer une roquette : "Le piège se referme. Le pont de l’Ascension ne masquera pas la réalité d’une alliance contre nature préparée par l’Elysée. Une trahison de notre famille et le sacrifice de notre région pour les ambitions politiciennes de quelques uns".

Pour conclure sur le ton sentencieux qui est le sien : "Renaud Muselier devient le candidat d’En Marche".

Après avoir requis qu’on retire le soutien de LR à sa candidature, doit-on penser qu’il va demander son exclusion du parti ?

Photo K.S

Partager

Laisser un commentaire