Renaud Muselier : "Une année incomparable"

Lors d'une cérémonie organisée en visioconférence, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Renaud Muselier, a tenu à adresser ses meilleurs vœux à la presse.

"Il y a un an, mes vœux étaient plus joyeux et agréables." Renaud Muselier ne s’en cache pas. L’année 2020 est malheureusement marquée par l’apparition de la Covid-19. Cette pandémie a causé la mort de plus de 70 000 personnes en France. Au moment d’adresser ses vœux à la presse, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est revenu sur cette année si spéciale. "Ce fut une année incomparable. Nous avons fait face à la plus grande pandémie de l’ère contemporaine. Nos concitoyens ont fait face à trois crises majeurs : une crise sanitaire, une crise économique et une crise sociale" détaille-t-il. Quelques heures après avoir été vacciné contre la Covid-19 à Marseille, le président de la région livre également un message d’espoir en vue de l’année 2021 : "Je nous souhaite un retour à la vie normale. On va se battre pour y arriver. Avec la région, nous traçons cette perspective pour cette année."

Renaud Muselier vers un nouveau mandat ?

Après avoir abordé différents thèmes et projets réalisés en 2020, le président de la région a également répondu à plusieurs questions de la presse. L’année 2021 est notamment marquée par de nouvelles élections. En effet, les élections régionales devraient avoir lieu en juin prochain. À l’heure actuelle, Renaud Muselier ne s’est pas encore officiellement présenté. "J’estime que je pourrais annoncer ma candidature que si j’ai été à la hauteur des travaux réalisés durant cette crise. Si j’estime que j’ai tenu la barque dans la tempête, cela veut dire que je suis capable de faire un second mandat" explique-t-il. L’actuel président de la région remarque, avec le sourire, une absence notoire d’adversaires : "Je constate que je n’ai aucun candidat désigné en face de moi. Si certains veulent prendre ma place, je ne les entend pas beaucoup parler pour m’expliquer ce qu’il faut faire." Pour l’instant, Renaud Muselier est concentré sur un seul objectif : "réussir ma campagne de vaccination."

Crédit photo : Yann Bouvier

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire