Populations errantes : Christian Estrosi exprime sa vive préoccupation au Préfet des Alpes-Maritimes

Le maire de Nice dénonce que depuis un mois, la ville est confrontée à des populations errantes qui occupent l’espace public et se livrent à de la mendicité agressive, notamment en présence de mineurs dans différents quartiers niçois.

Pour donner la mesure du phénomène , qui tout naturellement s’amplifie pendant la saison estivale, en application de l’arrêté municipal sur la mendicité, la Police Municipale de Nice a procédé à plus de 1600 interventions et une centaine de verbalisations depuis le début de l’année.

Dans un communiqué Christian Estrosi fait état de cette situation tendue : « Je suis très préoccupé par cette situation. Je me suis entretenu ce matin avec le Préfet des Alpes-Maritimes. Il appartient au Préfet et au Procureur de prononcer des obligations de quitter le territoire français. J’attends une totale fermeté de la part des services de l’Etat. »

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message