Vaccination : 7 grandes questions que l’on est en droit de se poser (4)

Quelles stratégies de vaccination les États vont-ils adopter ?

Les laboratoires engagés dans la course au vaccin contre le Covid-19, laissent tous penser qu’il sera possible de mettre en place des campagnes de vaccination dans les semaines qui arrivent.

Certains vaccins devraient être disponibles en France dès la fin décembre – début janvier, et une seconde génération arrivera au printemps.

Mais le chef de l’État l’a bien précisé : la vaccination ne sera pas obligatoire. Une annonce qui va dans le sens de la Haute autorité de santé : elle « considère que, dans le contexte actuel, la vaccination contre la Covid-19 ne devrait pas être obligatoire, ni pour la population générale, ni pour les professionnels de santé. » Dans le cadre d’un calendrier de livraison des doses de vaccin mal connu et – à ce stade – du manque de recul sur les futurs vaccins ainsi que sur leur capacité à limiter la contagion du virus, « cela ne serait pas justifié. »

Des précautions justifiées par la réticence des Français à se faire vacciner : un peu moins de deux Français sur trois seulement se disent prêts à se faire vacciner (60%), selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting.

Pour « garantir la sécurité sanitaire, un ‘comité scientifique’ sera chargé du suivi de la vaccination », a-t-il ajouté. Et un « collectif de citoyens » sera aussi mis en place pour associer plus largement la population.

source : UP’mag

Partager

Laisser un commentaire