2020, une année anniversaire pour le Service Civique

En 10 ans, cette politique publique innovante qu’est le Service Civique, inspirée par l’expérience précurseur d’Unis-Cité et fortement poussée par le secteur associatif dans sa diversité, s’est montrée être un énorme succès : plus de 420 000 jeunes mobilisés depuis 2010, dont 140 000 sur la seule année 2019 – plus de 3 demandes pour une place, tant chez les jeunes que chez les associations ou services publics prêts à les accueillir…

Si d’aucuns se demandent s’il y a des dépenses publiques inutiles : force est de constater que ce n’est pas le cas du Service Civique, qui en plus de mobiliser la jeunesse sur les grandes causes du 21e siècle, les aide à s’insérer, tant dans la vie citoyenne que professionnelle.

Après une période de fort développement, le Service Civique est aujourd’hui dans une phase de transition, notamment en raison de la mise en place du projet gouvernemental de Service National Universel, dans lequel la place faite au développement du Service Civique n’est pas encore confirmée.

Les attentes sont fortes en cette année 2020 : le Président de la République doit confirmer sa volonté de poursuivre le développement du Service Civique, pour qu’un jour tous les jeunes puissent vivre cette année de césure citoyenne, de « service » mais aussi d’apprentissage et de développement personnel que constitue aujourd’hui le Service Civique. Les 10 ans du Service Civique et le lancement du projet de Service National Universel seront sans aucun doute une occasion de le faire.

Et si demain 1 jeune sur 2 était en Service Civique chaque année : ne serions-nous pas parvenus à dessiner cette « société de l’engagement » que nous appelons tous de nos vœux ?

Partager

Laisser un commentaire