« Brigade canicule » : la jeunesse au service de la santé des seniors

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Nice a enclenché son plan canicule afin d’aider les personnes les plus faibles en période de fortes chaleurs. Plusieurs saisonniers sont engagés afin d’être disponible au téléphone, mais également sur le terrain.

En été, la chaleur peut être fatale pour les personnes âgées et fragile. Avec environ un quart de sa population ayant plus de 65 ans, Nice veut préserver cette partie de la population de ce danger encore mortel. C’est dans une optique de prévention et d’action que la « Brigade canicule » a été formée par le CCAS. Ce dernier regroupe 16 personnes ayant entre 18 et 21 ans. Divisé en deux, ce groupe peut donc être présent sur place comme sur le terrain. Dans le premier cas, c’est via leur téléphone qu’ils travaillent. Avec un registre de 10 000 personnes, leur mission principale est de sensibiliser aux bons comportements en période de fortes chaleurs donc, que ce soit dans les parcs, les jardins et sur les plages durant tout l’été à partir du 1er juin. Mais prendre des nouvelles est également l’une de leur tâche. « Les appels durent environ 2 minutes. Ça peut aller jusque dans les 10 minutes, tout dépend de la personne avec qui l’on parle », explique Zinedine, membre de la Brigade canicule. Appeler pour demander comment va la personne, si elle a besoin de quelque chose, lui rappeler de boire un verre d’eau toutes les heures, ou tout simplement discuter afin de ne pas la laisser seul sont des choses qui se font régulièrement.

« Des gens meurent seuls dans leur appartement pour qu’on ne le découvre que 2-3 mois plus tard, et c’est terrible », déplore Françoise Monier, adjointe déléguée à l’intergénérationnel et aux seniors, présente ce mercredi pour une visite de la Brigade canicule. Maître Jennifer Salles-Barbosa, adjointe déléguée aux solidarités, était également présente pour féliciter ces membres : « Le fait que ce soit des jeunes qui s’occupent du bien-être, physique et morale, de personnes plus vieilles et plus fragiles est un beau message pour la société selon moi ».

La visite est terminée, il est déjà l’heure de recommencer à téléphoner et à distribuer des flyers, afin de répandre ce service pour ceux qui en ont ou en auraient besoin.

Pour plus d’informations, contactez les directement au 04 93 13 51 35

Françoise Monier et Maître Jennifer Salles-Barbosa avec une partie des membres de la Brigade canicule, ainsi que les agents volontaires
©Kevin Vestri

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire