Hommage à Catherine Ségurane

Ce Samedi , le traditionnelle hommage cérémonie populaire d’hommage à l’héroïne niçoise Catherine Ségurane aura lieu en l’église de Saint Martin et Saint Augustin.

Voici le programme :

10h30 – Hommage devant la stèle de Catherine Ségurane, place Saint-Augustin
avec la participation du Comité des Traditions Niçoises

10h45 – À Catherine Ségurane, évocation poétique par la Cie Hidraïssa d’après des textes d’Agathe Sophie Sasserno, Joseph Dabray, Jean-Baptiste Toselli

11h – Messe avec textes liturgiques et chants en niçois, en l’église Saint-Martin-Saint-Augustin, célébrée par le Chanoine Philippe Asso

12h – Danses et chants par les groupes folkloriques La Ciamada nissarda et Nice la Belle, puis verre de l’amitié

Suivant la tradition, A l’occasion du siège franco-ottoman de 1543, Catherine Ségurane, une simple lavandière surnommée la Dona maufacha, aurait assommé d’un coup de battoir un assaillant turc, s’emparant du drapeau ennemi et repoussant leur assaut.

En 1923, le Comité des Traditions niçoises fait apposer, à proximité du lieu présumé de ses exploits (rue Sincaire), une stèle à sa gloire. Ce personnage, parmi les plus célèbres de Nice, n’apparaît pourtant qu’au début du XVIIe siècle, sous la plume de l’historien Honoré Pastorelli, premier à évoquer notre héroïne. Catherine Ségurane est encore aujourd’hui une référence pour les Niçois et une inspiration pour la création littéraire et musicale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message