Immigration : Une belle histoire qui mérite d’être racontée

L'équipe de l'association Tous Citoyens nous envoie cette communication : il s'agit d'une belle histoire humanitaire qui mérite d'être racontée. Parfois au fond du tunnel, il y a un rayon de lumière.

« Vous vous souvenez de Moussa, Ousmane et Yagouba ? Nous vous avions appelé à l’aide il y a deux ans pour ces trois jeunes mineurs isolés mis à la rue par l’Aide Sociale des Alpes-Maritimes car ils ne parvenaient pas à prouver leur minorité.

Vous aviez été nombreux à répondre à nos appels, à les héberger ou à nous aider financièrement pour leurs démarches administratives et médicales. Grâce à la ténacité de nos bénévoles et à la défense de Maître Mireille Damiano et Maître Catherine Cohen-Seat, ils ont tous trois été reconnus mineurs par le tribunal pour enfants de Nice et placés.

Arrivés à 18 ans, chacun d’entre eux a obtenu sa carte de séjour !

Moussa est désormais apprenti pâtissier à Nice. Ousmane va passer son CAP cuisine et travaille dans un restaurant étoilé. Yagouba a brillamment obtenu son CAP boulangerie. Il réside et travaille à Antibes. Ils sont tous trois très appréciés par leur patron et bien insérés dans la vie locale.

Une nouvelle vie s’ouvre à eux, après les sévices subis, les affres de la migration et le parcours du combattant administratif arrivés en France.

Nous sommes très fiers d’eux, de leur courage et leur parcours. Leur réussite est un très bel exemple et prouve, une fois de plus, que la solidarité n’est jamais vaine. »

Partager

Laisser un commentaire