L’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence pendant l’été

De nombreuses organisations caritatives ferment leurs portes pendant la période estivale, les personnes fragiles et en détresse peinent à trouver de l’aide pour se nourrir et nourrir leurs familles.

Chaque été depuis plusieurs années, l’Armée du Salut fait le choix de continuer à aider les bénéficiaires de l’aide alimentaire.

Cet été, cette dernière va prendre la forme de plusieurs milliers de repas servis, dans plusieurs villes en France, grâce à la mobilisation de plus de 400 bénévoles et salariés de l’Armée du Salut.

Cette aide d’urgence est mise en place à travers différents dispositifs comme les maraudes, les « soupes de nuit », les repas dans les restaurants sociaux, les épiceries sociales ou encore les colis alimentaires.

A Nice, le nombre de plateau augmente en juillet : plus de 3700 repas seront distribués

L’aide alimentaire se poursuit cet été à Nice, avec une augmentation du nombre de plateau repas servis tout au long de mois juillet : ainsi, tous les midis, le restaurant social « Béthanie » (situé 1, rue Guigonis au cœur du Vieux Nice) servira 120 repas plateaux complets et équilibrés au lieu des 100 habituels.

En France, on estime à plus de 2 millions le nombre de personnes qui dépendent de l’aide alimentaire pour couvrir leurs besoins. Les profils sont très variés : mères isolées, travailleurs précaires, chômeurs, jeunes en difficulté, petites retraites, personnes endettées, personnes malades, migrants…

Tout au long de l’année, la Fondation de l’Armée du Salut distribue 4,5 millions de repas au sein de ses établissements ou par le biais de l’aide alimentaire d’urgence.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message