La première école départementale de la 2e chance

Ce lundi, l'ancien 1er Ministre Edith Cresson , aujourd'hui président de la Fondation qui porte son nom et qui oeuvre pour les écoles de la 2e chance , sera à Nice pour inaugurer, en présence du Préfet Bernard Gonzales et des élus municipaux et des représentants associatifs, la première école de ce réseau, au 52 avenue Séméria.


Il s’agit de la seule école opérationnelle dans le département , à ce jour. Elle est fréquentée par 56 élèves.

Cette école offre un parcours performant d’insertion professionnelle, sociale et citoyenne aux jeunes sortis du système éducatif sans diplôme ni qualification, et permet à ces jeunes de trouver leur meilleur chemin vers l’emploi.

Accompagnés individuellement vers leur autonomie, impliqués dans toute la démarche, formés et mis en contact avec un réseau resserré de formateurs, de recruteurs et d’acteurs territoriaux, ces jeunes bénéficient de pédagogies innovantes valorisant toutes leurs compétences.

Le programme d’éducation et de formation centré sur l’approche par compétences, mise sur l’action de chaque jeune plutôt que sur l’apprentissage passif, s’appuie sur leurs qualités pour les révéler à eux-mêmes. Il porte sur les domaines éducatif, culturel, sportif, social et économique, utilise l’alternance et permet l’acquisition de tous les prérequis nécessaires pour la mise en œuvre d’un projet professionnel.

Sur le site-école et en entreprise, les jeunes suivent un parcours très court – à minima 6 semaines dont 2 en entreprise / maxima 12 mois – créé sur-mesure selon leurs besoins et leurs envies d’avenir. Ils bénéficient ensuite d’un suivi personnalisé « post-parcours » de 12 mois pour conforter leur insertion. Les résultats sont probants : 59% des jeunes ayant suivis un parcours Ecole de la 2e Chance décrochent un emploi ou une formation qualifiante.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message