Le Centre Antoine Lacassagne lance l’année du soixantenaire du Centre de Lutte Contre le Cancer et les 30 ans du premier traitement par protons en France

Depuis 60 ans, le Centre Antoine Lacassagne contribue à raconter l’histoire de la lutte contre le cancer. Chaque année, ce sont plus de 6 000 patients que l’établissement prend en charge.

L’établissement a pour ambition de faire bénéficier à tous les patients quel que soit le milieu social, géographique ou générationnel d’un traitement optimal et des dernières innovations thérapeutiques, tout en limitant les séquelles et en respectant l’intégrité physique. Notamment par protonthérapie, immunothérapie, chirurgie mini-invasive et thérapies personnalisées. L’accès aux techniques de pointe et aux traitements médicaux les plus innovants permet aux patients du Centre Antoine Lacassagne de bénéficier de la meilleure offre de soins possible.

En 2021, l’établissement est classé parmi les 100 meilleurs hôpitaux en cancérologie au monde par un panel de 40.000 médecins et professionnels de santé (classement Newsweek 2021). Disposant de toutes les techniques de traitement en radiothérapie, il possède l’un des plateaux techniques les plus complets d’Europe. Centre de recours expert en chirurgie oncologique cervico-faciale complexe, le Centre Antoine Lacassagne est également leader sur son territoire de santé dans la prise en charge des cancers du sein et gynécologiques.

Les chiffres le confirment : 96 lits et 1998 consultations en 1961, on est passé à 197 lits et 65982 consultations en 2020.

Le Centre de Lutte Contre le Cancer de Nice, le 17e créé en France, a été agréé par l’Arrêté Ministériel du 18 octobre 1954, conformément à l’ordonnance n° 452221 du 1er octobre 1945.Le Dr Vincent Paschetta, radiothérapeute et président de la section des Alpes-Maritimes de la Lutte Contre le Cancer, accompagné du Dr Pierre-Paul Prat, chirurgien des hôpitaux, sont chargés de la réalisation de ce nouveau Centre par la direction de l’Hygiène sociale du Ministère de la Santé. Le Dr Paschetta est nommé Directeur dès le 4 février 1955. Pascal Occelli, surveillant chef des services généraux du Centre Hospitalier de Nice, rejoint le duo fondateur comme secrétaire administratif en novembre 1958 lorsque les fondations commencent sur un terrain retenu au sein même de l’hôpital Pasteur. Les travaux de construction se poursuivent jusqu’à la fin 1960 et le Centre de Diagnostic et de Traitement ouvre ses portes le 1er janvier 1961.

Partager

Laisser un commentaire