Le nouveau projet européen PROSOL FEMMES, exemple de coopération transfrontalière

La Métropole Nice Côte d’Azur et la Ville de Nice ont lancé officiellement lundi et mardi dernier officiellement le nouveau projet européen PROSOL femmes.

L’Union européenne a décidé de valider ce projet, déposé par la Métropole Nice Côte d’Azur en tant que cheffe de file, visant à identifier les manques et les besoins des femmes en terme de santé, dans les zones rurales ou montagneuses, et à y répondre de façon concrète.

La Métropole Nice Côte d’Azur mènera ce projet expérimental et transfrontalier jusqu’en 2022, en partenariat avec la Ville de Nice, le CHU de Nice, Provence-Alpes Agglomération, la Région Ligurie et l’Agence de Santé Locale de Turin.

Les acteurs ont travaillé sur les premières pistes de ce projet qui sera financé grâce au programme européen de coopération transfrontalière Interreg Alcotra.

Les partenaires ont identifié que l’isolement et l’éloignement des structures médico-sociales avait un impact sur la santé des habitants, et en particulier des femmes, et impactait leur vie sociale et professionnelle.

La Métropole Nice Côte d’Azur va donc travailler à des actions concrètes permettant de favoriser l’accès des soins aux femmes notamment par le biais du déploiement d’une plateforme de télémédecine, de sensibiliser les professionnels de santé aux besoins des femmes en terme de santé et de prévention, de favoriser la reconnaissance professionnelle du statut d’aidant et de concrétiser une politique transfrontalière de l’égalité femmes-hommes dans la vie locale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message