Le Rotary International en première file pour l’éradication de la polio

L’organisation humanitaire Rotary International est l’une des pionnières dans la lutte contre cette maladie virale très contagieuse affectant l’humanité depuis ses origines. Contracté par l’eau contaminée en raison de mauvaises mesures d’hygiène et gestion des eaux usées , le poliovirus sauvage attaque le système nerveux central, générant paralysies des membres inférieurs et de l’appareil respiratoire.

Sous l’égide de la Fondation Rotary, l’organisation en a fait l’un de ses axes stratégiques majeurs d’intervention, cette maladie restant une urgence de santé publique mondiale. Elle a ainsi lancé le programme PolioPlus en 1985 mobilisant son réseau de membres bénévoles pour soutenir des campagnes de vaccination massives avant de rejoindre en tant que membre fondateur l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Poliomyélite (IMEP) en 1988.

L’objectif est quasi atteint avec 99,99 % d’éradication sur les 5 continents. En août 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) confirmait la disparition de la poliomyélite "sauvage" sur le continent africain, désormais limitée à la circulation d’un seul virus (type 1) dans deux pays : l’Afghanistan et le Pakistan.

Certaine de pouvoir, grâce à une ultime campagne solidaire citoyenne, vaincre cette maladie à 100 %, le Rotary mobilise activement ses membres sur les 5 continents et invite chaque personne concernée à co-participer à la hauteur de ses moyens à cette vaste opération de mobilisation planétaire afin de déployer l’utilisation du vaccin antipoliomyélitique oral de type 2 (nVPO2) pour protéger tous les enfants et lutter contre les variants les plus répandus des souches restantes (notamment le PVDVc de type 2).

« Il est crucial à cette phase de continuer à financer par des dons la vaccination, les vaccinateurs ainsi que les laboratoires qui permettent de détecter le virus partout où il se cache et de prendre des mesures rapides pour prévenir de nouveaux cas de paralysie car si les efforts de vaccination contre la polio devaient s’estomper, on pourrait voir d’ici dix ans plus de 200.000 enfants paralysés par le virus dans le monde entier » , estime Michel Zaffran, Directeur de l’éradication de la poliomyélite à l’OMS de 2015 à 2020 et responsable de cette campagne de sensibilisation 2021.

Partager

Laisser un commentaire