Le Tour de France n’était pas que la course d’un jour

Pendant deux jours, samedi et dimanche au Stade d'Athlétisme Vauban, pendant que les coureurs se lançaient le long des routes de la région niçoise, deux fois cent enfants, parrainés par le Secours Populaire, ont pu profiter de l'initiative de la Fondation FDJ, dénommée "les oubliés du sport" qui permet, chaque année, à mille jeunes de découvrir le Tour de France et la pratique du BMX lors d’une journée de vacances.*

L’objectif de ce dispositif est de favoriser l’accès aux loisirs et aux vacances de jeunes en difficulté. Cette journée passée sur une étape du Tour de France leur permet d’assister à un événement sportif majeur, de découvrir le monde du vélo mais aussi de découvrir une ville.

Ces initiations ont été proposées grâce à l’installation d’une piste mobile et d’une rampe de lancement, au bord de la route empruntée par les coureurs du Tour de France. Après un pique-nique, ils ont assisté au passage du peloton, et notamment des coureurs de l’équipe cycliste Groupama-FDJ.

Le Secours populaire a proposé aussi, lors de ces journées, des ateliers d’apprentissage ludiques tels que la réparation d’un vélo ou encore la découverte des différents métiers du cyclisme.

L’association Bibliothèques Sans Frontières, soutenue par la Fondation d’entreprise FDJ, était présente à Nice sur les deux journées avec une médiathèque et animera des ateliers d’initiation au numérique.

*En onze ans, plus de treize mille enfants âgés de huit à douze ans ont pu vivre cette expérience sportive et éducative grâce au Secours populaire français, et au soutien de la Fondation FDJ et d’Amaury Sport Organisation.

Partager

Laisser un commentaire