Pollution plastique en Méditerranée : la Métropole Nice Côte d’Azur s’engage aux côtés du WWF France

La Métropole Nice Côte d’Azur, avec ses 550 000 habitants et 10 millions de visiteurs par an, est la première collectivité du pourtour méditerranéen à s’engager aux côtés du WWF France, pour une collaboration de trois ans visant à mettre fin aux rejets de plastique en Méditerranée d'ici 2025. Cet engagement sera officialisé par la signature d’une charte d’engagement le 13 août prochain lors de l’escale du Blue Panda, le voilier ambassadeur du WWF, à Nice, du 13 au 16 août .

Les villes, des acteurs incontournables pour lutter contre la pollution plastique

La mer Méditerranée est l’une des mers les plus polluées au monde par les plastiques, avec plus de 600 000 tonnes qui y sont déversées chaque année. Les activités côtières sont les principales responsables de ces rejets plastiques (79 %) suivies par les fleuves (12%) et les activités maritimes (9%).

La Métropole de Nice Côte d’Azur mène déjà des actions pour lutter contre la pollution plastique sur son territoire : par l’information et la sensibilisation des habitants et des visiteurs, par la mise à disposition de nombreux sites d’apport volontaire et par des opérations de nettoyage tout au long de l’année.

En travaillant aux côtés du WWF France, elle s’engage à aller plus loin en réalisant un diagnostic précis des sources de pollution plastique (nature, type, nombre…) et en élaborant un plan d’actions organisé autour de trois priorités :

1. Réduire la consommation de produits plastiques sur le territoire, pour limiter la quantité de déchets plastiques et le risque de pollution associé ;

2. Favoriser le réemploi et les alternatives au tout-jetable et aux plastiques à usage unique ;

3. Recycler les déchets plastiques qui n’auront pu être évités [actuellement ce pourcentage de recyclage est de 22%)] pour limiter l’empreinte écologique des produits en fin de vie et des produits à venir.

Le WWF mène depuis début 2019 une campagne internationale pour lutter contre la pollution plastique qui détruit la nature et les océans du monde entier. Dans le cadre de cette campagne, le WWF a déjà tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme sur la crise de la pollution plastique à l’échelle mondiale et de la Méditerranée. Le WWF France a également montré qu’il était possible d’atteindre un monde sans plastique dans la nature en 2030.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message