Projet "tram-train" à l’Ariane et La Trinité : un nouveau front ouvert ?

La formule manque d'originalité mais elle rend bien l'idée : opposant un jour, opposant pour toujours. Patrick Allemand, qui se targue d'être l'opposant en chef de Christian Estrosi ( mais attention...Philippe Vardon va arriver !) revient sur la décision du Président de la Métropole concernant l'extension de la ligne 1 du tram jusqu'à l'Ariane et La Trinité. Normalement il s'exprime en tant que président du groupe "Un autre avenir pour Nice " ou " Un autre avenir pour la Métropole" , ici c'est au nom du " Le collectif de l’extension de la Ligne 1 du tram" dont il est l'animateur , en tout cas le porte-parole.

Après avoir inscrit à son nom cette décision ( ce qui est une interprétation subjective des faits) , le collectif avance des nouvelles revendications.

Les voici ci-dessus :

- Que les travaux de prolongement de la ligne 1 sur la portion Pasteur - l’Ariane - La Trinité commencent au plus tôt, conformément aux études menées en 2003, afin que l’Ariane et La Trinité soient desservies dans les meilleurs délais et indépendamment des futurs travaux de l’interconnexion tram-train.

- Et que les travaux envisagés par la Métropole ne nuisent pas à la mise en œuvre du cadencement au quart d’heure du TER jusqu’à Drap et à la pérennisation du reste de la ligne Nice-Tende. »

Pour rappel, si le projet d’extension est effectivement réalisé, il permettra de faciliter les déplacements d’un bassin de population d’environ 45 000 personnes. Le coût des travaux est estimé à 190 millions d’euros.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message