Sidaction 2022 :Le VIH/sida est l’affaire de toutes et tous

Le week-end du Sidaction 2022 se termine ce dimanche 27 mars. Cette année encore, cette initiative a besoin d’exister. Ce virus est loin d’être en perte de vitesse. La pandémie a eu des conséquences directes sur le dépistage.

Le VIH ou Virus de l’Immunodéficience Humaine est un rétrovirus humain sexuellement transmissible. Il affaiblit le système immunitaire, et en l’absence de traitement, est responsable du sida. En France, 173.000 personnes vivraient avec le VIH.

Cette année, Sidaction appelle" à la mobilisation du plus grand nombre au nom d’une valeur universelle : l’amour. Le VIH ne fait pas disparaître l’amour, mais par amour, nous pouvons faire disparaître le VIH".

Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2020, 43 % sont des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes. On le sait peu ou pas mais le virus du sida reste la première cause de mortalité chez les femmes âgées de 15 à 49 ans.

Selon l’ONUSIDA, 7,7 millions de décès pourraient être liés au sida entre 2021 et 2030 dans le monde, si la couverture des services de prévention et des traitements n’évolue pas rapidement.

Pour soutenir Sidaction :

Par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit)
Par Internet : www.sidaction.org
Par courrier : Sidaction - 228, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS
Par SMS : pour faire un don de 5€, envoyez le mot "DON" au 92 110 (coût d’envoi du SMS gratuit ou inclus dans les forfaits SMS

Partager

Laisser un commentaire