De l’art urbain en l’honneur à la Journée Internationale des Droits des Femmes

Le mur d’enceinte du centre culturel 109, côté Boulevard Vérany, s'est habillé en l'honneur de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

En vue des événements prévus cette semaine dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes le 8 mars, ce mur d’expression libre a été inauguré ce lundi 7 mars par l’adjointe au maire déléguée à la Lutte contre les discriminations, aux Droits des Femmes, à l’Action Humanitaire et aux Solidarités Internationales : Maty Diouf, l’adjoint au maire délégué à la Culture : Robert Roux puis par l’adjointe de Territoire : Fatima Khaldi.


Les premières œuvres de ce mur d’expression ont été réalisées sur le thème de l’égalité femme-homme par neuf artistes du collectif Whole Street : Jennifer Miller, Eve Carton, Kyra Wu, Tina de Rubia, Mulia, Annabelle Tattu, César Malfi, Faben et Romain.

Les artistes devaient donc représenter, de la manière dont ils le souhaitaient, le thème de l’égalité femme-homme ; Tina a voulu représenter ce sujet par le Yin et le Yang. Le Yin, représenté en noir, évoque le principe féminin. Le Yang quant à lui représente le principe masculin, mais incarne à eux deux l’équilibre individuel des forces.

Ces murs d’expression libre sont à l’initiative de la ville de Nice, qui avait mis en place de nouvelles mesures en faveur des jeunes niçois, et notamment des espaces dédiés à la création urbaine libre pour favoriser la créativité et l’appropriation de l’espace public en tant qu’espace d’art urbain en mouvement. Le premier mur avait vu le jour en mars 2020 sur le terrain de basket du centre AnimaNice Las Planas, puis le deuxième en janvier 2021 sur l’avenue du XVe Corps.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire