Deux nouvelles expositions à la Villa Arson en juin

La Villa Arson accueille, du 30 juin au 13 octobre , deux nouvelles expositions aux tonalités distinctes.

L’artiste français Brice Dellsperger présente son installation vidéo multi-écrans « Fucking Perfect Body Double 36 » du 30 juin au 13 octobre, au sein de la Galerie Carré où elle a été réalisée et produite in situ. Ce travail s’inspire d’une forme de culte du corps des années 80, représenté par le film Perfect avec John Travolta. Dans ce film, il incarne un journaliste qui tombe sous le charme d’une coach de gym au look androgyne. « Mes vidéos Body Double agissent comme des doublures de séquences de cinéma des années 70 ou 80 ; le titre fait référence au film de Brian de Palma (Body Double, 1984). C’est à ce jour une série de 40 films de durées variables dont le motif obsessionnel est le corps de la doublure dans le cinéma grand public. Selon une démarche rigoureuse mais émancipatrice, je fais rejouer chaque scène choisie par un·e unique acteur·ice travesti·e, super personnage interprétant tous les rôles par dédoublement », raconte l’artiste.

 [1]

Monster Chetwynd est une artiste britannique née en 1973 dont l’œuvre est exposée à Londres et à Milan. Son univers est traversé par la figure du monstre, assumé sous toutes ses facettes (difformité, étrangeté, absurde..). Elle utilise des matériaux simples et peu onéreux, ce qui donne à ses productions un aspect écologique et « fait main ». L’exposition présentée à la Villa Arson est la première de cette envergure en France, et rassemble une vingtaine d’œuvres jouant avec les éclairages et des ambiances sonores particulières. Les visiteurs pourront découvrir des sculptures d’animaux fantastiques, mais aussi une « Rébellion des lucioles » en hommage à ces insectes qui disparaissent petit à petit de la planète.

 [2]

Plus d’informations : https://www.villa-arson.org/

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message