L’Exposition « Palace Paradis » au Musée des Arts Asiatiques : découverte d’une tradition taiwanaise originale

La nouvelle exposition « Palace Paradis »*, exceptionnelle à plus d’un titr, est le 1er fruit du partenariat entre le Musée du Quai Branly et le Musée des arts asiatiques.

Qui n’a jamais rêvé de retrouver les plaisirs terrestres après la mort ?

Telle est la fonction des objets funéraires en papier de Taiwan, brûlés pour assurer le confort des défunts dans l’au-delà. À la suite d’un décès, les familles achètent des substituts d’objets réels en papier, montés sur une structure de bambou, qu’ils envoient au disparu en les brûlant, accompagnés de monnaies funéraires - billets et pièces de papier en usage dans le monde des morts.

De la maison miniature aux copies d’articles de luxe, ces créations hyperréalistes ne négligent aucun détail. Rien n’est laissé au hasard : programmes du lave-linge, smartphone équipé d’applications spéciales « paradis » et berline avec chauffeur.

*Jusqu’au 19 mars 2020

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message