Le 109, un site culturel gratuit en plein cœur de Nice pour l’été

Du 10 juillet au 29 août, plus de 200 artistes de plusieurs disciplines vont occuper Le 109. Cela dans le cadre de l’événement : « Voilà l’été. Un éclairage public pas comme les autres ».

Au 89, route de Turin se trouve d’anciens abattoirs municipaux. Mais depuis quelques années, ces 18 000 m2 ont été reconvertis en un pôle de cultures contemporaines contribuant au rayonnement culturel de la ville. Chaque année, cet événement gratuit partage cet espace hors norme avec les citoyens.

Pendant près d’un mois et demi à partir de ce vendredi, les portes s’ouvrent au public afin de passer des vacances culturelles et enrichissantes. Sept grands week-ends sont prévus avec un vaste programme : art contemporain, musiques, arts numériques, danse, théâtre, marionnette, cinéma en plein air, arts urbains, réflexions plus globales sur l’art et la création… Les visiteurs sont invités à venir observer et pratiquer dès l’ouverture.

Vendredi 10 juillet à 17h : soirée d’ouverture

Double vernissage ! Cent artistes plasticiens montreront leurs récentes créations. Sculpteurs, peintres, photographes, performeurs seront présents. Cette soirée d’ouverture sera accompagnée d’un DJ set de Dimitri from Panisse, de petites formes dansées par la Compagnies Antipodes, d’un concert de l’Orchestre Philharmonique de Nice dédié aux musiques de films et d’une séance de cinéma en plein air proposée par les associations « Il était un truc » et « Héliotrope ».

Du 10 juillet au 28 août (mercredi au vendredi) de 13h à 17h : exposition du Forum d’Urbanisme et d’Architecture

Le Forum d’Urbanisme et d’Architecture rouvrira l’exposition dédiée à un projet hors norme qui a rassemblé deux « monstres sacrés » de l’École de Nice : l’architecte Guy Rottier et l’artiste Arman.

Tous les vendredis à 19h : échanges avec des chorégraphes

La Cie Antipodes invite le public, pour des entretiens informels, avec des chorégraphes pour les plus curieux.

Tous les vendredis à 21h30 : cinéma en plein air

A la nuit tombée, « Autour de… » déroulera un grand écran dans la Cour intérieure pour des séances de cinéma au grand air, avec une programmation tout public proposée par la Cinémathèque de Nice, l’association Héliotrope, Regard indépendant, Cinéma Sans Frontières…

Vendredi 17 juillet de 18h à 22h : laboratoire « Socio Fiction » à l’Entre-Pont

Le Hublot proposera une vaste réflexion menée sous forme de laboratoire ouvert aux professionnels de toutes disciplines. Une restitution au public le vendredi 17 juillet aura lieu sur les questions de coopération artistique et de création collective.

Vendredi 31 juillet de 17h à 20h : les web reporters en direct

Avec Ligne 16, une semaine de stage ouverte à tous dès 11 ans (sur inscription), permettra de concevoir et réaliser un web reportage, diffusé en direct le vendredi 31 juillet.
Stage du 27 au 31 juillet de 10h à 17h, sur inscription au 04 93 31 33 72.

Tous les samedis à 11h : ateliers de danse et de bien-être

Des Temps à soi avec des intervenants professionnels pour de courtes séquences en ateliers, autour du corps, du mouvement et du bien-être.

Samedi 11 juillet à 14h30 et samedi 1er août : représentation du Théâtre National de Nice

Le Théâtre National de Nice proposera deux représentations dans la Cour intérieure avec Bande-annonce Goldoni de Edouard Signolet le 11 juillet et une lecture par Muriel Mayette-Holtz le 1er août.

Tous les samedis à partir de 16h : Belaprem’

Panda Events lancera Belaprem’ à partir de 16h dans la Cour intérieure totalement réaménagée pour l’occasion. Du son à écouter en plein air, des jeux ombragés et des concerts live et DJ sets jusqu’à 22h sont au rendez-vous.

Tous les samedis à partir de 19h30 : solos et duos de dans

En extérieur, de petites formes de solos et duos de danse seront proposées par la Cie Antipodes.

Du 5 au 8 août : arts urbains

The Whole Street et le graffeur Otom déclineront les arts urbains pendant quatre jours, autour d’un skate park éphémère et à coups de bombes de peinture, invitant des artistes graffeurs, et une programmation musicale en soirée (hip-hop / odl school…).

Vendredi 21 août : marionnette contemporaine

Le Théâtre de la Massue rassemblera des créateurs de marionnettes en atelier toute la journée, avec une restitution publique à 19h, pour toucher de près le travail réalisé collectivement. Et pour ouvrir le bal des marionnettes : Polichinelle en personne, par la Cie Gorgomar, à 18h à L’Entre-Pont.

Vendredi 28 au dimanche 30 août : projection de films d’artistes

Projections de films de l’artiste Ursula Biemann, dans le prolongement de son exposition Savoirs indigènes_Fictions cosmologiques, présentée en galerie contemporaine du MAMAC (du 28 août 2020 au 17 janvier 2021), dans le cadre des Parallèles du Sud de Manifesta.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire