Le Musée Masséna prolonge l’exposition du cirque ,le plus grand show du monde

L"exposition Le Cercle Enchanté au Musée Masséna est prolongée jusqu’au dimanche 1er mars .

L’exposition permet de parcourir la fabuleuse histoire du Cirque, de sa naissance au XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, à travers les œuvres et documents de la collection particulière du Docteur Alain Frère.

Le cirque a inspiré de grands artistes comme Francisco de Goya, Toulouse Lautrec, Marc Chagall, Pablo Picasso, Victor Vasarely, Albert Chubac, tous fascinés par ce grand spectacle populaire, dont les tableaux de Maîtres prendront naturellement place aux côtés d’affichistes français de grand talent tels que Jules Chéret, Pal, Florit, Gustave Soury ou Antonin Magne.

Un film de 35 minutes reprenant les plus grands numéros récompensés d’un Clown d’Or est réalisé spécialement pour l’exposition.

Dans le cadre de l’exposition Le Cercle Enchanté deux animations , en partenariat avec l’association Tous en Piste (ecoledecirquetousenpiste.com), de magie et démonstrations de jonglage sont proposés pour les petits et les grands !

Le monde magique d’Alexia magicienne professionnelle accompagné de Rico son « perroquet » vous transporte dans leur monde magique et extraordinaire, un spectacle drôle et interactif.

Samedi 15 février à 15h/ Lundi 17 février à 10h30/ Jeudi 20 février à 10h30/ Samedi 22 février à 15h/ Lundi 24 février à 10h30/ Mercredi 26 février à 10h30

Marco, jongleur va vous faire découvrir la jonglerie, balles, massue, diabolo puis vous proposera une participation-découverte du jonglage.

Mercredi 12 février à 15h/ Dimanche 16 février à 15h/ Mercredi 19 février à 10h30/ Vendredi 21 février à 10h30/ Dimanche 23 février à 15h/ Jeudi 27 février à 10h30/ Vendredi 28 février à 10h30/ Samedi 29 février à 15h/ Dimanche 1er mars à 15h

Les journées du 25 au 27 avril 1902 devaient rester les plus marquantes de l’histoire du cirque en terre niçoise. En effet, venant de Toulon par quatre trains spéciaux composés de 67 wagons chacun, le Cirque Barnum & Bailey emménagea sur les trois plus grandes places de la ville : la place d’Armes, la place Arson et la place Risso. Le convoi de tête acheminait les éléphants et la ménagerie, le deuxième, le matériel et les cuisines, les troisième et quatrième transportaient le chapiteau, ses gradins et le personnel, artistes compris, les 500 chevaux nécessaires à la noria des chariots entre le train et les trois esplanades réservées en ville.

Durant trois soirs, des milliers de spectateurs découvrirent le plus étourdissant spectacle du monde. Ainsi, entre la ville de Nice et le cirque, il existe une relation forte qui justifie pleinement l’acception culturelle du cirque telle que le Parlement européen l’a affirmée dans sa déclaration d’octobre 2005 : « Avec des acrobates, des clowns et des animaux dressés et beaucoup de rêve et de bonheur. »

Partager

Laisser un commentaire