Nice : le Musée Masséna fête ses 100 ans

Il y a cent ans jour pour jour, le 28 janvier 1921, le maire de Nice, Honoré Sauvan, inaugurait le Musée Masséna, devenu propriété de la Ville à la suite du don de Victor Masséna, prince d’Essling. À l’occasion de son centième anniversaire, la plateforme culturelle de la Ville de Nice (cultivez-vous.nice.fr) propose de découvrir ou redécouvrir son histoire fortement liée au second Empire.

100 ans, ça s’entend ! Le 28 janvier 1921 se tenait l’inauguration du fameux Musée Masséna. Un siècle plus tard, cette institution, inscrite dans le cœur des Niçois, contribue à la connaissance, la recherche et la diffusion de l’histoire de Nice et de la Côte-d’Azur en rendant ses collections accessibles au grand public puis en conservant et en enrichissant ses dernières pour les générations futures.

100 ans d’expositions, 100 ans d’histoire

La salle donation Chapsal du musée avant rénovation en 2008.

Trésor du patrimoine niçois, le Musée Masséna a été inauguré en présence de toutes les personnalités qui comptaient à l’époque. Ce "Carnavalet niçois", tel qu’aimaient en parler les journalistes, est installé dans la somptueuse demeure, liée au maréchal d’Empire André Masséna, et construite par son petit-fils Victor Masséna, prince d’Essling, à la fin du XIXe siècle. Cet événement a été rendu possible grâce à la générosité de son fils et héritier, qui a voulu en faire un Musée d’Art et d’Histoire de la Ville de Nice. Depuis cent ans, cet édifice remarquable s’attache à faire revivre la belle époque de Nice à travers son projet scientifique. Ces orientations sont atteintes par la diversité des expositions temporaires et la richesse des collections allant de la Révolution aux Années folles.

Dès sa création, le Musée Masséna a reçu d’importantes donations généralistes. En 1923, les porcelaines offertes par Edouard Porcher-Labreuil et les bijoux légués par Georges Chapsal. En 1926, les armes, armures et bois sculptés réunis par Félix Joubert. En 1929, le don de l’antiquaire Edouard Larcade permit de réorganiser la salle des primitifs niçois. En 1935, le musée reçut des sculptures de Jean-Baptiste Carpeaux offertes par sa famille. Ses donations n’ont jamais cessé.

À la suite de sa réouverture en 2008, de nouveaux généreux donateurs tels que la Société des Amis de Nice, Jean-Pierre Martin, fils du peintre Charles-Martin Sauvaigo, Bruno de Cessole, descendant de la famille niçoise des Spitalieri de Cessole, Olivier Lai, fils du compositeur Francis Lai, Jean-François Carenco pour la donation Joseph Saqui (directeur des musées municipaux), François Daure pour la donation Barety… ont enrichi les collections.

La salle donation Joubert du musée

Le Musée Masséna célèbre son centenaire sur les réseaux

Le maire de Nice, Christian Estrosi (ici en photo à gauche), rappelle à quel point ce bâtiment historique porte le symbole niçois, à travers son passé et les nombreux trésors anciens qui y sont renfermés.

"En ce 28 janvier 2021, nous célébrons le centenaire du Musée Masséna, inauguré en 1921 par le maire de Nice, Honoré Sauvan. Edifié sur la Promenade des Anglais entre 1898 et 1901, le Musée Masséna fait partie de ces véritables trésors de notre patrimoine niçois auquel nous sommes fiers d’appartenir. Depuis cent ans, il contribue à la connaissance, la recherche et la diffusion de l’histoire de Nice, de son union à la France jusqu’à la fin de la Belle Epoque. Sont entre autres présentés le masque mortuaire de Napoléon Ier, le diadème de Joséphine en nacre, or, perles et pierres de couleur offert par Murat à l’Impératrice, et le livre écrit par le Préfet Liegeard. Toute au long de cette semaine anniversaire, découvrez la belle histoire de notre Musée Masséna sur les réseaux sociaux de la ville et la plateforme culturelle cultivez-vous.nice.fr."

Pour fêter l’événement, le président de la Métropole Nice Côte-d’Azur invite les habitants à assister aux expositions et visites en ligne :

- 100 ans d’expositions : éclairage sur les activités du Musée Masséna depuis son inauguration.

- Série de Podcasts : retour sur des personnages et des évènements qui ont marqué l’histoire de la ville : la Mission de Virginia de Castiglione, François et Clorine Malausséna, Les de Cessole Mathilde et Mathilde, l’arrivée du train à Nice et l’année 1864 année des deux empereurs.

- Conférence : écoutez Olivier Ghebali, délégué de Nice Alpes-Maritimes du Souvenir Napoléonien revenir sur l’annexion du Comté de Nice à la France.

- Focus vidéo "Trésors de Nice" : les portraits de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie.

- Catalogue d’exposition : en 2020, le Musée Masséna a proposé une exposition intitulée "Nice et le second Empire – Le voyage de Napoléon III et Eugénie en 1860".

- Visite de l’exposition "Nice et le second Empire" aux côtés de Jean-Pierre Barbero et Muriel Mayette-Holtz.

- L’application mobile : Musée Masséna (à télécharger).

- Vidéo : visite privée du Musée Masséna.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire