L’Exposition "Sosno squatte l’antique" au Musée Archéologique de Nice

Une exposition exceptionnelle se prépare au Musée d'Archéologie de Nice. "Sosno Squatte l'Antique", plus de 70 œuvres de cet immense artiste, seront dispersés sur le site antique de Cemenelum, mais également à l'intérieur du Musée. Un mélange entre l'art contemporain, et l'antiquité. Ouverture au public, le 17 octobre prochain. Retour en image, des installations des œuvres sur le site.

Ce mercredi, c’était l’installation des œuvres de Sacha Sosno au Musée d’Archéologie de Nice. Ces sculptures colorées ont pu prendre place parmi les vestiges romains. Un artiste particulièrement connu, notamment dans la région, grâce à ces nombreuses œuvres installées dans les alentours, comme par exemple la sculpture habitable "Tête au carré", située en plein cœur de Nice.

Ici, on peut voir l’installation de "Grande perspective au carré" réalisée en 2007. La femme de Sacha Sosno, Masha était présente sur les lieux, et pour cause elle collabore avec le Directeur du Musée, Bertrand Roussel, pour cette exposition.

"Si mon mari était toujours vivant, il serait ravi de cette exposition. Pour lui, c’était un désir profond d’exposer dans un musée d’archéologie" confie, Masha Sosno. En plus de sa passion pour l’art, Sacha était aussi particulièrement intéressé par l’archéologie, un domaine qu’il connaissait très bien.

On retrouve le concept d’oblitération, dont Sosno est l’initiateur. "C’est son geste artistique. C’est le fait de cacher pour mieux montrer", explique Carolina Gurrin-Mareshi, assistance de coordination de l’exposition. Ici, sont présentées les variantes de la technique, cacher ou alors par le vide.
"En oblitérant, Sacha embellit le contour, notre regard. Cela peut changer la vision que l’on a. Par exemple, avec la sculpture "Grande perspective au carré", à travers cette tête vide, on voit mieux les ruines qui se situent derrière. Notre regard s’appuie d’avantage sur les paysages" , continue-t-elle.

Ici, on peut voir l’installation de "Tête au carré" de l’exposition "Sosno squatte l’antique." Pourquoi ce nom ? C’est vraiment l’idée d’un "squatte". Chaque élément a été disposé, sans que le Musée d’Archéologie, et ces pièces ne soient déplacées. L’idée, c’est que le spectateur cherche les œuvres de Sosno ,à travers les œuvres antiques du musée.

On peut aussi en trouver à l’intérieur du musée. Si l’extérieur accueille les œuvres les "plus connues", ici on trouve certaines choses plus inconnues au public, comme par exemple des bijoux...

L’exposition se déroulera du 17 octobre au 28 mars 2021.
Pour en découvrir, un peu plus sur l’artiste,
Instagram : sosnoatelier
Site web : www.sosno.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire