« Rêves de rives », au Lou Babazouk, l’exposition qui nous fait voir la vie en bleu

Jusqu’au 6 mars, l'artiste Sophie Lannier expose ses « rêves de rives » dans la galerie municipale Lou Babazouk, une représentation abstraite et épurée de tout ce que peuvent être les rives.

Les quelques œuvres exposées sont le fruit d’une juxtaposition de plusieurs matières. L’une, en relief, est faite à partir de graines - lentilles, soja, haricots - que l’artiste utilise pour leur symbolique de croissance et de vie. L’autre matière, plus lisse et homogène, vient contraster la première et vient créer ces fameuses « rives ».

Ces « rêves de rives » nous font voir la vie en bleu dans cette exposition que l’artiste a envisagée comme une « échappée dans un imaginaire exacerbé par un confinement forcé ».

À propos de Lou Babazouk

Lou Babazouk (en niçois, « vieux nice ») est une galerie municipale ouverte depuis 2019 à tout artiste, amateur ou professionnel, souhaitant exposer. Il n’y a aucun jury de sélection, aucun critère d’âge ni de critère artistique, les artistes doivent simplement renseigner une fiche d’inscription et sont ensuite sur liste d’attente. Chaque artiste peut exposer pendant une durée maximale de trois semaines.

Cet espace permet à tout artiste de disposer d’un lieu pour pouvoir exposer, en plein cœur du vieux Nice (8 rue de la Loge) - une initiative prise par l’adjoint au maire de Nice délégué à la culture, Robert Roux. Depuis 2021, une deuxième galerie du même type, Lou Babazouk 2, a ouvert ses portes, dans le vieux Nice également.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire