Séance décentralisée et public de l’académie des beaux-arts au Centre Universitaire Méditerranéen

Ce mercredi 27 avril a eu lieu au Centre Universitaire Méditerranéen une séance exceptionnellement ouverte au public de l’académie des beaux-arts.
Créé en 1933, le CUM a été jusqu’en 1965 un espace intellectuel et culturel. Il a ensuite servi à l’installation de la nouvelle Université niçoise avant de redevenir un centre d’échanges et d’expression.
C’est pourquoi ce lieu d’exception a été choisi pour accueillir les membres de l’académie des beaux-arts. Pour la cinquième fois depuis sa création en 1816, l’Académie des beaux-arts a tenu une séance plénière en dehors du Palais de l’Institut de France à Paris.

Cette séance a de manière exceptionnelle, été ouverte au public. Elle a pour but de conclure un déplacement de deux jours dans les Alpes-Maritimes qui a été ponctué par plusieurs étapes incontournables de la région telles que la Villa Ephrussi de Rothschild, la Villa Kérylos, le théâtre des Franciscains ou encore le mythique musée Matisse.
La séance a débuté sous la présidence de madame Astrid de la Forest par un hommage à Jacques Perrin décédé le 21 avril dernier, célèbre acteur, réalisateur et producteur connu pour ses films sur le monde animalier.
Une minute de silence a donc été observée en son honneur.

La parole a ensuite été laissée à monsieur Christian Estrosi Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui a souligné l’importance de la culture dans la vie de tous les citoyens.

C’est ensuite madame Maryam Rousta Giroud , Directrice du Cinéma et des Studios de la Victorine de la Ville de Nice qui a pris la parole afin de retracer l’histoire des studios de Victorine qui ont une renommée désormais internationale. Cette présentation a été agrémentée par les interventions de monsieur Vincent Jourdan, Président de l’association « Regard Indépendant » ainsi que celle d’ Aymeric Jeudy , Adjoint à la Directrice du Musée Matisse et co-auteur de Nice, Cinemapolis.

Ont ensuite été évoqués les lauréats du prix Gianadda dans la catégorie sculpture ainsi que celui du prix Pierre Cardin dans la catégorie peinture.

Cette séance a été pour tous une ouverture à la culture et la création d’un lien fort entre la ville de Nice et l’académie des Beaux-arts.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire