Cette été à Nice, la culture en circuit court

Du 3 juillet au 3 octobre, ce ne seront pas moins de 210 évènements qui auront lieu dans 60 lieux différents et avec plus de 600 artistes.

Avec le coronavirus et la suppression des grands événements de prestige, on nous prédisait un été morose voire sinistre. Au contraire, ce sera une parenthèse enchantée avec, dans tous les quartiers, une explosion de spectacles. Sur toutes les places, dans toutes les rues, dans tous les jardins et bien sûr dans tous les lieux culturels, il y aura des dizaines et des dizaines de spectacles de tous ordres : théâtre, concert, danse, performances, arts plastiques, happenings...

La particularité de cette programmation est qu’elle sera assurée par nos compagnies locales, c’est ce qui s’appelle un coup triple :

1 - un petit coup de pouce économique à nos professionnels du spectacle locaux qui ont souffert de la crise ;

2 - les Niçois qui, pour beaucoup, passeront leur été à Nice, vont pouvoir s’amuser, s’émouvoir, danser, chanter comme peut être ils ne l’auront jamais fait dans leur ville auparavant (et gratuitement) ;

3 - les compagnies et les artistes locaux vont avoir dans leur ville une exposition privilégiée comme jamais ils ne l’ont eue auparavant.

Ainsi, on pourra dire qu’en matière de culture les circuits courts valent la peine d’être explorés et que bien souvent on va chercher très loin ce qu’on a sous les yeux.

Pour la programmation précise, il faudra encore un peu de patience. Les directions de l’Événementiel et de la Culture travaillent d’arrache pied jour et (me dit-on) nuit pour présenter le programme définitif le plus vite possible.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire