Box- office des Journées du cinéma italien à l’Espace Magnan

Le box-office de la semaine est dédié aux deux films lauréats de ce festival qui a présenté 13 films en concours . Un grand bravo à la programmatrice Séverine Meunier qui a réussi à présenter un programme de qualité.

Quanto basta de Francesco Faloschi , avec Vinicio Marchioni, Valeria Solarino, Luigi Fedele

Arturo , un chef talentueux mais qui n’a plus de succès et qui a des problèmes d’agressivité , devra faire des travaux d’intérêt général en donnant des cours de cuisine dans un centre d’autistes.

Il y rencontrera la belle psychologue Anna et Guido, un garçon Asperger qui a des difficultés dans les relations sociales, mais qui a un palais, un sens de l’odorat absolu et un talent particulier pour la cuisine.

La participation de Guido à un concours où Arturo sera son tuteur sera une occasion pour Guido et Arturo de se rencontrer, ce qui permettra à la fois de découvrir de nouvelles choses et de nouveaux points de vue, de se réconcilier avec leur passé toujours non seulement leur vie, mais aussi celle de leur entourage, redécouvrant à la fois les valeurs dans les relations humaines et les vraies valeurs dans la cuisine.

Une grande comédie qui parle de la neurodiversité avec un Luigi Fedele extraordinaire.

In guerra per amore/ Bienvenus en Sicile de Pierfrancesco Diliberto (Pif)

New York, 1943. Arturo Giammarresi, palermitain émigré aux Etats-Unis, rêve d’épouser la belle Flora, mais elle est déjà promise à Carmelo, fils du bras droit de Lucky Luciano. La seule façon d’obtenir la main de Flora est de la demander directement au père de la jeune femme, resté en Sicile. Etant donné que les Alliés sont sur le point de débarquer en Sicile, Arturo s’engage dans l’armée américaine et accoste dans un petit village du nom de Crisafulli. Le destin d’Arthur s’entremêlera avec le destin des habitants de Crisafulli, et surtout avec celui d’un lieutenant de l’armée yankee, l’italo-américain Philip Chiamparino, entré en guerre par amour pour son pays

Comédie sur fond historique, caricature appréciable et délectable de la société d’antan, "In guerra per amore" multiplie les sujets nous faisant passer ainsi d’une romance mignonne à l’arrivée des soldats italo-américains, fidèles aux valeurs de leur patrie... ou à leurs intérêts propres. Les personnages principaux sont savoureux et attachants, qu’il s’agisse des soldats ou des habitants et la tendresse est au rendez-vous dans cette petite heure trente de plaisir coupable. Les nombreuses touches d’humour distillées dans les dialogues et les saynètes comiques dédramatisantes font du film de Pierfranscesco Diliberto une comédie savoureuse .

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message