Box-office : Fantasmes de Stéphane et David Foenkinos

Face à leurs fantasmes, six couples tentent d’explorer les faces cachées de leur vie intime. Six questionnements sur l’accès au plaisir. Du jeu de rôle à l’abstinence, en passant par l’exhibition, six histoires séparées avec au centre le même questionnement sur le désir aujourd’hui. Le sien mais aussi celui de l’autre…

Ce n’est pas non plus le film de l’année mais ça se regarde gentiment avec amusement la plupart du temps...

Le titre est un peu à côté cependant car ce ne sont pas réellement des fantasmes qu’exposent ici ces personnages, mais carrément des maladies mentales ou bien des pratiques voulues...

ll faut bien dire que parmi les sketches présentés ici, certains sont mieux que d’autres... mais cela permet de garder un certain rythme au film aussi en se disant que si on est moins emballé par un, on sait que l’on passera à un autre très prochainement.

Partager

Laisser un commentaire