Box-office : Hors normes de Eric Nakache et Olivier Tolédano

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés d’hyper complexes. Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Le duo Eric Nakache et Olivier Tolédano est de retour avec une histoire qui comme d’habitude met l’humain au centre de tout. Encore une fois ils se servent d’une histoire vraie comme ils l’ont fait pour tout leurs films précédents.

La recette a fait ses preuves, alors en avant pour mettre en scène cette fois ci des autistes, sans juger qui que ce soit, en essayant de rester le plus positif possible tout en montrant la vie de ces responsables d’associations qui luttent au quotidien pour les aider.

L’humain est magnifique dans Hors Normes : des acteurs épatants, un sujet à la fois âpre et bouleversant, quelques scènes fortes, un entrelacs de tonalités vraiment bienvenu et qui sonne juste.

Et là se tient la principale qualité du film : parvenir à atteindre une émotion à fleur de peau où le chaleureux cohabite avec un drame latent.

Les interprètes grandioses, aussi touchants que drôles, fragiles que tenaces réservent quelques beaux moments.

Vincent Cassel et Reda Kateb essayent de donner tout ce qu’ils peuvent, Le duo d’acteur est parfait, les deux font la paire.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message