Box-office : La lutte des classes de Michel Leclerc

Sofia, avocate d'origine maghrébine, et Paul, éternel ado resté fidèle aux convictions libertaires de sa jeunesse, quittent leur appartement parisien pour un pavillon à Bagnolet ( Seine-Saint-Denis). Dans cette banlieue, ils en sont persuadés, la mixité sociale favorise l'épanouissement de leur famille. Quand Corentin, leur fils, intégrera l'école publique du coin, ses patents déchantent.

Le communautarisme, l’insécurité en milieu scolaire, l’idéal de l’école pour tous qui s’effondre... Sans céder à la stigmatisation ni à la moquerie, Miche Leclerc aborde des sujets explosifs et refuse le "politiquement correct".

Michel Leclerc a un don à mitonner les comédies riches de sens. En décrivant les mille et un tracas qui voit ses principes laïcs et républicains confrontés à la réalité des quartiers sensibles , le cinéaste signe une comédie originale qui derrière sa légèreté de ton, donne sérieusement à réfléchir.

Edouard Baer est irrésistible en dinosaure du rock, grandiose et pathétique. Quand à Leila Bekthi , elle défend avec fougue son personnage.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message