Box-office : le best-off de Patrick Mottard

Patrick Mottard décline sa passion pour la 7è art avec une sélection des meilleurs films qu’il a eu le plaisir de voir et apprécier tout au long de sa carrière de spectateur et ...critique. Voici les 10 meilleurs films de son classement. En cette période d’ennui et recherche d’évasion, chacun pourra s’y retrouver ...ou non !

6 - HIROSHIMA MON AMOUR (Alain Resnais, 1959, France)

Une actrice française se rend à Hiroshima, afin d’y tourner un film sur la paix. Elle y rencontre un architecte japonais, dont la famille a disparu sous les bombes, qui devient momentanément son amant, mais aussi son confident. Alors qu’ils s’apprêtent à se quitter, il lui expose sa vie et lui répète qu’elle n’a rien vu à Hiroshima ».

Elle lui parle de son adolescence à Nevers pendant la guerre, de son amour pour un soldat allemand et de l’humiliation qu’elle a subie à la Libération lorsqu’elle a été tondue. Leurs échanges sur les thèmes de la mémoire et de l’oubli sont présentés par fragments tout au long des quelques heures de leur liaison.

C’est bien sûr le film de Resnais mais il est évident que le scénario de Marguerite Duras est une composante essentielle du film. Qui ne se souvient pas de ces scènes d’amour fiévreuses accompagnées de ses monologues ? Tourné seulement quinze ans après la guerre, ce film est aussi un appel émouvant à la réconciliation des peuples.

Emu par "Elle", le personnage féminin joué par Emmanuelle Riva, j’en ai fait plus tard dans ma pièce Sur un air de cithare la protagoniste d’une autre nuit d’amour avec un autre personnage de cinéma dont nous parlerons bientôt ici-même.

Partager

Laisser un commentaire