Box-office : Le meilleur reste à venir de Matthieu Delaporte et Alexandre De La Patellière

Comme dans les grandes comédies italiennes des années 70, voici un film à la fois drôle et émouvant. Une histoire qui passe par toutes les humeurs, et qui réserve beaucoup de surprises.

La vie réserve toujours des surprises, elle est souvent plus ironique, surprenante, belle ou cruelle que la fiction.

Dans Le Meilleur reste à venir, en salles depuis le 4 décembre 2019, Patrick Bruel et Fabrice Luchini incarnent deux amis d’enfances dont la vie va être bouleversée par un quiproquo : gravement malade sans le savoir, César (Patrick Bruel) pense qu’Arthur (Fabrice Luchini) va mourir d’ici quelques mois. Les deux amis décident de tout plaquer pour rattraper enfin le temps perdu et faire face à leur passé et leurs regrets.

Les dialogues percutants ne laissent pas indifférents, et les critiques sont également unanimes sur le duo d’acteur. Patrick Bruel et Fabrice Luchini avaient déjà joués ensemble en 1985, dans la comédie P.R.O.F.S, qui a marqué le début de leur carrière. L’alchimie est naturellement palpable à l’écran.

Le film enchaîne les situations improbables et, sans jamais alterne scènes à vocation absurde et séquences censées susciter l’émotion. A voir si le public qui va le découvrir en salles se laissera emporté par l’émotion.

Partager

Laisser un commentaire