Box-office : Les Olympiades de Jacques Audiard

Aussi fascinant qu’hypnotisant, le dernier long-métrage de Jacques Audiard est fascinant d’un point de vue narratologique, dans le fait de suivre le destin de ces trois personnages principaux qui sont tous les trois confrontés à des questionnements modernes et intemporelles : la conception de l’amour, le sexe, l’orientation sexuelle ; mais aussi les doutes le travail, l’orientation professionnelle …

Ils sont tous les trois à un moment de leur vie où ils doivent prendre une décision forte, tout en étant en même temps confrontés à plusieurs difficultés et questionnements. Par exemple, le personnage masculin joué par Makita Samba, est partagé entre ses questionnements et décisions à prendre à la fois professionnel, domestique et sentimental.

Audiard prend le temps de mettre en place son histoire, mais aussi et surtout ses personnages qui l’habitent ; à un tel point qu’on pourrait se demander vers le début du film, si l’on ne suit pas plusieurs histoires parallèles pour plusieurs personnages différents. Cela n’est pas faux ceci dit, mais le film évite d’aller vers le film à sketch, en proposant de relier tous les personnages entre eux par l’endroit commun dans lequel ces derniers vivent : Les Olympiades.

Ainsi, Emilie qui est amoureuse de Camille, va être attirée par Nora dont on va suivre son histoire avant que celle-ci ne rencontre Camille. Malgré une relation sexuelle entre Camille et Nora, cette dernière est attirée par Amber, une actrice pornographique avec laquelle elle va avoir une relation virtuelle qui sera beaucoup plus plaisante pour elle.

Les questionnements du film, notamment sur les relations sentimentales et/ou sexuelles sont très ancrés dans la réalité contemporaine, et cela constitue la force du film .

Le film est captivant et fascinant dans ce qu’il raconte, d’un point de vue scénaristique. Et Audiard n’a pas été seul pour le scénario, car il a pu compter sur les deux réalisatrices talentueuses que sont Céline Sciamma et Léa Mysius avec qui il a pu collaborer pour l’écriture du film.

Partager

Laisser un commentaire