Box-office : "Les passagers de la nuit" de Mikhaël Hers

Mikhaël Hers nous livre un film extrêmement personnel et touchant avec "Les Passagers de la nuit".

Le récit se déroule dans les années 80, de la première élection de Mitterrand à sa seconde. On y retrouve toutes les thématiques chères au réalisateur : la famille et l’enfance, le deuil et la reconstruction, la musique et l’amour...

Le film est extrêmement riche, et peuplé de personnages tout à la fois écrits avec justesse et interprétés avec talent. Charlotte Gainsbourg, notamment, nous bouleverse par la force et la douceur qu’elle parvient à insuffler à Elisabeth.

Loin des films et séries jouant sur la nostalgie des années 80, fétichistes de la pop culture de l’époque, le film nous y plonge sans artifice. On sent alors toute la sincérité et tout l’amour qui se dégage de la démarche du réalisateur.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire