Box-office : Radioactive de Marjane Satrapi

Marjane Satrapi avec « Radioactive » brosse le portrait d’une femme de caractère, passionnée, obstinée… et résolument féministe.

Car Marie Curie y est tout d’abord caractérisée par le feu de son tempérament et de son caractère. Par son esprit fier et indépendant, tourné à corps perdu vers la science et ses recherches. Relation mettant un peu plus encore en lumière les contradictions du personnage, de cet esprit si singulier et hors du commun.

Le film montre comment la physicienne et chimiste polonaise s’est battue pour s’imposer dans un monde d’hommes, avant de rencontrer Pierre - son futur époux- et après la mort de celui-ci , lorsqu’elle a dû poursuivre sa carrière seule. Il raconte qu’en plus du machisme de ses collègues, elle a affronté la xénophobie et l’opprobre quand elle a eu une liaison avec un autre scientifique… cinq ans après la mort de son mari.

Un feu arrogant et ambitieux anime Marie, dessinée comme en totale rupture avec son environnement, avec cette société corsetée qui lui pèse, mais aussi en parfaite osmose avec son binôme, en quête d’émancipation.

Ce biopic tout en nuances est entrecoupé d’explications lumineuses sur la radioactivité. Et de séquences qui montrent, à travers plusieurs époques, comment les travaux de Marie Curie ont sauvé des millions de vies.

Radioactive est donc tout cela : convaincant, foisonnant, intéressant, un portrait poignant de sa figure de proue. Et Rosamunde Pike y contribue par une interprétation éblouissante.

Partager

Laisser un commentaire