Box-office : Soeurs de Yamina Benguigui

Française d’origine algérienne, Yamina Benguigui est tout à la fois autrice, femme politique et réalisatrice de cinéma et de télévision. Sœurs n’est que son deuxième long métrage de fiction. Le scénario de Sœurs a été écrit par Yamina Benguigui en collaboration avec sa fille Farah et Sylvain Saada.

Depuis trente ans, trois Sœurs franco-algériennes, Zorah, Nohra et Djamila vivent dans l’espoir de retrouver leur frère Rheda, enlevé par leur père et caché en Algérie. Alors qu’elles apprennent que ce père est mourant, elles décident de partir toutes les trois le retrouver en Algérie dans l’espoir qu’il leur révèle où est leur frère. Commence alors pour Zorah et ses Sœurs une course contre la montre dans une Algérie où se lève le vent de la révolution.

Les 3 Sœurs sont nées en France et elles y ont fait leur trou. Sauf que le périple qu’elles vont faire en Algérie va leur rappeler la situation difficile qui est la leur, partagée entre un pays, la France, dans lequel elles ont grandi mais qui est trop souvent loin de les avoir totalement acceptées et un autre pays, l’Algérie, qui ne les reconnait plus vraiment comme siennes. Une Algérie qu’elles vont découvrir en pleine ébullition, une grande partie de ses habitants se retournant de façon pacifique contre la dérive à base de corruption et d’absence de démocratie de la part de ses dirigeants. Les 3 Sœurs vont alors se retrouver au milieu de manifestations dirigées contre les pères fondateurs de l’Algérie, c’est-à-dire en quelque sorte contre leur père.

Pour interpréter les 3 Sœurs, il était difficile de trouver meilleur trio que celui constitué par Isabelle Adjani (Zohra), Rachida Brakni (Djamila) et Maïwenn (Norah). Dans ce film consacré aux femmes, le seul rôle masculin important est celui du comédien chargé d’interpréter le rôle d’Ahmed, le père, dans la pièce de Zohra. On retrouve dans ce rôle, le talentueux Rachid Djaïdani.

Photo : Jour2Fêtes

Partager

Laisser un commentaire